Articles
Sunday, 22 August 2021
|
Écrit par
Grégory Soutadé

La prochaine élection présidentielle (et législative) se profile. À la rentrée, nous aurons droit à la déclaration de candidature de la plupart des prétendants, passés ou non par une primaire. Force est de constater que malgré la succession des têtes diverses et variées à la plus haute fonction de l’état, il n'y a pas vraiment eu de changement important de trajectoire politique, tout au mieux quelques mesurettes (le plus amusant étant de voir un président de "droite" mettre en œuvre des mesures de "gauche" et inversement). En parallèle, le GIEC a remit le premier volet de son sixième rapport (en 30 ans). 1500 pages qui vont permettre d'alimenter les toilettes des différents bureaux présidentiels.

Car malgré les avertissements répétés, les signes évidents (inondations, incendies, canicules, sécheresses) à répétition (l'exceptionnel devient la norme), il n'y a pas de véritable volonté de changement profond (Le changement, c'est maintenant disait-il). Car l'on souhaite que les choses s’améliorent sans avoir à modifier notre quotidien confortable. Car sans mesures coercitives, chaque acteur va poursuivre son grand n'importe quoi jusqu'au maximum de ses possibilités, en dépit du bon sens. Il ne faut pas non plus tout voir en noir. L'on peut sentir ça et la une certaine brise, avec des personnes impliquées au quotidien, qui ont compris la nécessité de faire les choses différemment et qui s'y attachent, même si au regard de la population globale cela reste bien trop faible.

Sur cette thématique, je me suis amusé à imaginer un programme électoral de transition visant à modifier en profondeur la société afin d'arriver à tenir les objectifs de la COP21 avant 2030. Parce que l'on n'a plus le temps d'attendre que les différentes politiques molles portent leurs fruits. Ici, point de mesure d'intention, point de "favoriser", "tendre", mais des mesures claires, précises, soutenables pour l'économie, applicables, visant a interdire (ou du moins fortement limiter) les comportements toxiques que nous reproduisons depuis trop d'années. Le but étant de sortir de la logique de croissance pour arriver à une logique d’équilibre, de responsabiliser les acteurs (politiques, privés) et les consommateurs. Certaines mesures peuvent paraître inconcevables dans notre façon actuelle de penser et de part nos habitudes, mais il faut arriver a se projeter dans un monde nouveau, plus local, plus lent, plus en lien avec la nature. C'est un monde différent et excitant à la fois car il offre multitude de nouvelles opportunités, de services et de produits à inventer pour respecter un cadre plus restrictif.

Le choix a été fait ici de classer les mesures par ordre d'importance plus que par thème.

Interdiction de circulation pour les véhicules thermiques (ou électriques d'une puissance supérieure à 250W) dans les villes de plus de 50 000 habitants de 9h à 19h (hors samedi, transports en commun, véhicules médicaux, secours et BTP)

Limitation du transport de marchandise à un rayon de 150km. Au delà, il devra se faire par un moyen de fret fluvial, maritime ou ferroviaire

Limitation de la vitesse à 110km/h sur autoroute

Pour les restaurations collectives publiques et privées : limiter à 40% le nombre de repas incluant des protéines animales

Mettre en place le télépéage à 60km/h Afin de limiter les bouchons et redémarrages sur autoroute

Tarifs des péages régulés et uniformisés à 20 centimes/km

Imposer un prix plancher pour les billets d'avion (100€ pour les lignes locales, 200€ pour les lignes Européennes, 400€ hors Europe) Afin de responsabiliser les consommateurs et éviter le dumping des compagnies à bas coût

Suppression des lignes aériennes locales, s'il y a une alternative de 2h30 ou moins en train

Interdiction des pesticides à néonicotinoïdes

Chaque contenant en verre devra être obligatoirement consigné

Interdiction des contenants alimentaires à base de plastique (hors cellophane pour les produits frais)

Obligation de planter des haies d'une hauteur supérieure ou égale à 2m entre chaque parcelle agricole Afin de restaurer la biodiversité et de limiter la propagation des pesticides et des ravageurs

Interdiction totale de l'incinération de déchets verts

Mise en place d'un service de collecte de déchets verts

Prix plancher pour l'achat de matières premières alimentaires Afin de contrer le dumping des pays à bas coût

Limiter l'éclairage public au strict minimum entre 23h et 5h du matin Économies d'énergies, lutte contre la pollution lumineuse

Interdire de l'éclairage des bâtiments professionnels, sauf activité nocturne, et affiches publicitaires entre 23h et 5h du matin Économies d'énergies, lutte contre la pollution lumineuse

Remplacer un lampadaire sur deux par un arbre couvrant Permet de réduire de 2°C à 3°C la température au sol en été

Arboriser les places publiques

Obligation d'arborer les parkings nus

Tout travailleur pourra demander jusqu'à 3 jours de télétravail par semaine (si le télétravail est compatible avec ses fonctions)

Investissement dans des lignes de fret ferroviaires

Les nouvelles constructions devront avoir un toit végétalisé

Les nouveaux logements devront être pourvus d'un double circuit d'eau permettant de récupérer une partie de l'eau afin de la réinjecter dans le circuit local Permet de récupérer l'eau non contaminée de la douche, des lavabos et des éviers à destination : de l'arrosage, du remplissage de la cuvette des toilettes ou de ré emploi.

Suppression des quotas des HLM

Toute nouvelle construction sur un terrain naturel (artificialisation des sols) sera soumis à une taxe pour la mairie équivalente à 20% de la valeur finale du bien (terrain + bâti) Afin de responsabiliser les maires vis à vis de l'artificialisation des sols

Taxe sur les piscines de 2000€/an Afin de limiter le volume d'eau perdu inutilement et l'usage massif de sel/chlore

Rétablissement de la taxe d'habitation Afin que chacun participe aux frais de service public de sa commune

Supprimer les avantages fiscaux liés à l'immobilier

Limitation à 20 élèves maximum par classe Car l'éducation est la clé du futur

Suppression des avantages fiscaux supplémentaires à partir de la troisième grossesse Car la population de ne peut pas croître indéfiniment

Suppression de l'impôt sur les héritages, hors forfait pour des héritages > 2M€ Car c'est un impôt injuste

Suppression de l'impôt sur les donations, hors forfait pour les donations > 2M€ Afin de réinjecter l'argent bloqué dans l'économie

Obligation pour la vente à emporter (alimentaire et boisson) d'utiliser des contenants consignés et réutilisables

Mise en places de points de collectes des contenants consignés

Limitation de la publicité audiovisuelle à 10 minutes/heure en une seule coupure maximum (2 pour la radio) Afin de limiter la consommation de masse

Interdiction des panneaux publicitaires vidéo

Bridage du débit des antennes mobiles Afin de limiter la consommation électrique et obliger les concepteurs de site web à les optimiser

Interdiction du transport aérien (commercial) pour les matières végétales et animales Afin de réduire la pollution et la propagation des nuisibles

Suppression pour les entreprises de l’amortissement comptable de l'achat de matériel Afin d'éviter le renouvellement systématique et inutile

Interdiction de construire à moins de 100m du littoral

Augmenter la durée d’indemnité chômage à 3 ans le temps d'assurer la transition Car une partie des emplois actuels ne pourront être ni conservés, ni transformés

Créer un office Européen dédié à la lutte contre les feux de forêt et à la reforestation des zones sinistrées

Créer des camps de vacances accessibles à tous les jeunes jusqu'à 18 ans pour 1€/jour Afin d'offrir des vacances à tout le monde et augmenter la mixité sociale

Une ou deux journées de formation aux premiers secours par la Sécurité Civile pour les élèves de lycée (ou équivalent)

Légalisation de l'euthanasie pour les patients en phase terminale

Imposer la délivrance de médicament à l'unité (correspondant strictement à l'ordonnance)

Autoriser la ré introduction dans le stock de médicaments non utilisés

Utilisation du surplus d'énergie généré après les pics de de charge afin d'alimenter des mécanismes de génération d'énergies renouvelables (pompage de l'eau, électrolyse...)

Faciliter l'implantation d'éoliennes

Suppression des marchés des matières premières en bourse

Obligation d'émettre les bulletins de paie sous forme électronique, sauf demande expresse de l'employé Pour réduire le nombre d'imprimés

Les programmes scolaires doivent être fixés pour une durée de 5 ans Afin de limiter le renouvellement régulier des manuels

Une demie journée scolaire devra être consacrée par chaque élève à un (ou des) clubs de sport ou culturel, de la primaire à la fin du lycée

Remplacement du défilé national du 14 juillet par des défilés locaux

Mise en place du vote à distance

Interdiction définitive de navigation dans les eaux territoriales pour un armateur coupable d'un dégazement sauvage (en plus de l'amende sine qua non)

Imposer la mise en place d'un système de capture de méthane dans les bâtiments abritant des cheptels de plus de 100 têtes

Limitation des domaines skiable à 25% de la surface totale du massif

Suppression de la retraite présidentielle (hors protection personnelle)

Interdiction des frigos et congélateur ouverts

Limitation du volume sonore des deux roues

Augmentation des effectifs hospitaliers

Limiter la surface de culture du maïs par agriculteur Car le maïs est un très gros consommateur d'eau en été

Supprimer le changement d'heure et rester à GMT+2

Wednesday, 04 August 2021
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Gâteau anniversaire 11 ans

Petit bilan annuel pour la période 2020/2021. Forcément ce n'est pas un jalon majeur comme ce fut le cas l'année précédente avec les 10 ans bu blog. Pour autant, l'année écoulée a été très positive en terme de fréquentation (+17% de visites et +33% de pages affichées). Car, contrairement à ce que j'aurais pu penser, la pandémie a eu un effet positif sur le nombre de visites (pourtant le blog est orienté technique). D'autant plus que le filtrage opéré par iwla est de plus en plus fin. Ma grave blessure à la cheville n'aura pas non plus plombée l'écriture (nombre d'articles en hausse malgré l'annulation des courses). On est donc dans une bonne année avec des articles de qualité homogène. Satisfaction de cette période : la sortie de libgourou qui fait suite à la rétro ingénierie du RMSDK d'Adobe m'a demandé beaucoup de travail et c'est une véritable fierté d'avoir pu mener ce projet à bien. Les retombées de ces travaux ne se font pas encore sentir dans les statistiques, mais je pense que ce sera un bon accélérateur pour l'année prochaine.

Le concours de l'année précédente s'est terminé sans participant. Néanmoins, je trouve l'idée amusante et décide de le reconduire. Les modalités sont identiques pour cette édition, avec une période d'inscription valable jusqu'au 15 septembre 2021.

Statistiques 2020/2021

  • 26 articles publiés (20, 19, 22, 30, 31, 34, 49, 50, 60, 60)
  • 12 132 visites (10 357, 9 270, 9 580, 9 510, 23 800, 21 300, 25 000, 12 000, 18 000, 9 000)
  • 13.8 Go de données envoyées (16.6, 15.3, 12.5, 17, 17,9, 9, 5.5, 2.7, 2.5)
  • 25 860 pages affichées (19 445, 22 230, 19 887, 20 180, 26 700)

Nombre d'articles publiés Visites Données envoyées Pages affichées

Top 10 :

Un top 10 quasi inchangé (seul le 10e fait son entrée), qui représente 38.5% du trafic total. La moyenne quotidienne s'établit à 33.24 visites/jour. Une bonne année donc et vivement la suivante, qui, on l'espère tous, devrait être plus positive encore !

Sunday, 27 June 2021
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Champs de lavandes

Quand on commence à évoquer une destination pour les vacances, la Drôme n'est pas le premier lieu auquel l'on pense. Pourtant c'est un département qui offre de multiples facettes.

Plaine Drômoise

L'aspect le moins intéressant est peut-être la vaste plaine entre Montélimar et Romans Sur Isère. Fréquemment balayée par les vents, elle bénéficie d'un ensoleillement exceptionnel tout au long de l'année, c'est pour cela que la culture des fruits et légumes y est importante. Il peut y faire assez chaud, l'air sec rend cependant le climat un peu plus supportable.

Le fait qu'il y ait peu de dénivelé encourage à la pratique du vélo (surtout dans les villes). L'inconvénient est que les agglomérations n'hésitent pas à construire de vastes zones commerciales et industrielles qui s'étalent parfois à perte de vue (notamment du côté de Montélimar).

Campagne Drômoise

Mais la Drôme possède de nombreuses richesses : au Nord Est, le massif du Royan, à l'Est, le massif du Vercors (bien que tous deux souffrent de la popularité des Alpes). Au Sud, la partie Provençale. À l'Ouest, le Rhône qui la sépare de l'Ardèche, au Nord, les coteaux.

Coquelicots dans un champs de blés

La proximité du Rhône est un atout fort de la région qui a permit son développement depuis l'époque Gallo Romaine jusqu'au milieu du XXe siècle. Il y a ensuite eu des disparités importantes avec un exode rural, notamment vers l'aire Valentinoise ainsi que Montélimar. Le coût de la vie étant inférieur dans une grande partie du département, permet aux familles plus modestes d'y vivre convenablement, même si les emplois restent concentrés dans les "grandes" villes. On y trouve d'ailleurs quasi systématiquement un établissement proposant le trio magique : tacos/kebab/burger. À l'opposé et à des prix complètement inaccessibles, les établissements Pic (hôtel et restaurant (3 étoiles au guide Michelin)) font la réputation de la région. Entre les deux, il y a bien entendu une offre assez complète avec deux restaurants 1 étoile dans la seule ville de Valence. Ce genre d'opposition est plutôt fréquente dans la région. C'est un territoire très agricole avec un fort savoir faire artisanal, donc plutôt traditionnel, mais où émerge un peu partout une certaine dynamique portée par la jeunesse et l'innovation.

La meilleure saison pour visiter la Drôme étant sûrement juin : les lavandes sont en fleurs (et pas encore récoltées), les fruits et légumes commencent à arriver sur les étals, il ne fait pas encore trop chaud et l'affluence touristique est naissante. Le mieux étant de loger dans un chambre d'hôte (à la campagne pour être un peu au vert) afin de profiter de l'expérience des propriétaires.

Quelques points intéressants à visiter (liste non exhaustive) :

Orange

Arc de triomphe d'Orange Petite place d'Orange

Sans trop s'y attarder, le centre ancien offre des vestiges gallo-romain très intéressants comme l'arc de triomphe ou encore un théâtre antique encore complet (en restauration pour le moment).

Montélimar

Il faut aller dans une des fabriques (ou (mini) musée) de nougat, mais il y a également le musée de l'aviation de chasse.

Grignan

Grignan

Ses champs de lavandes et son célèbre château cher à madame de Sévigné.

Crest

Tour de Crest

Son village ancien et surtout sa tour, ancienne prison d'état.

Crest

Rue de Crest

Les gorges d'Omblèze

Gorges d'Omblèze

Pour se mettre un peu au frais. Au centre coule la Gervanne qui est ... très froide !

Lama à Léoncel

Le Vercors

Plaine au creux du Vercors

Pour se mettre encore plus au frais. Entre Crest et le point le plus froid du Vercors, il peut y avoir une différence de température de 10°C ! C'est un lieu idéal pour y faire du vélo pour ceux qui aiment le dénivelé ou de la moto pour les amateurs. En général on fait une halte pour visiter l'abbaye de Léoncel.

Une partie du plateau d'Ambel

Le plateau d'Ambel pour des balades en famille. Sans oublier les multiples randonnées que l'on peut faire dans le Vercors.

Route de la combe Laval

La route qui longe la combe de Laval, creusée à flanc de falaise ! Un conseil : faire le trajet en deux roues.

Le Royans

La Bourne

Et ses fameuses ravioles.

Saint Nazaire En Royans et son Aqueduc qui surplombe la Bourne.

Saint Jean En Royans où l'on pourra visiter la distillerie du Vercors.

Romans-sur-Isère

Romans sur Isère

Ancien haut lieu de la chaussure Française. Il ne faut pas hésiter à aller au musée de la chaussure qui occupe actuellement un ancien couvent. Ce dernier propose une exposition qui retrace l'histoire de la chaussure à Romans, en Europe et dans le monde, d'hier à aujourd'hui. Non loin de là, la cité de la chaussure réunit une partie de la production d'entreprises locales qui ont choisi de redonner vie à ce savoir faire (de surcroît avec des prix abordables).

Tain-l'Hermitage

Le Rhône à Tain-l'Hermitage

Pour la cité du chocolat de Valrhona ! On y verra également les coteaux de l'AOP Hermitage.

Le Rhône

Avec la piste cyclable ViaRhôna qui part de Genève jusqu'à Sète.

Cliousclat

Rue de Cliousclat

Cité de la poterie. Ce petit village possède une architecture typique de la région avec les bâti en pierres rondes du Rhône.

Rue de Cliousclat

Mirmande

Figuier à Mirmande

Un des plus beaux villages de la Drôme. La cité regroupe nombre d'artisants locaux. Il faudra cependant avoir des cuisses musclées pour grimper tout en haut !

L'Ardèche toute proche

Château de la Voulte-sur-Rhône

Juste de l'autre côté du Rhône, la Voulte-sur-Rhône et son château incendié par les nazis.

Passage de la Voulte-sur-Rhône

Valence

Logo Valence

L'incontournable chef lieu de la région. C'est une ville jeune et dynamique avec un (petit) centre charmant.

Bylo design

Pour la petite anecdote, il était environ 21h, la petite porte de l'art shop "Bylo Design" était ouverte. Petit passage de tête à l'intérieur "Est-ce que la boutique est ouverte ?". "Bien sûr !". Et c'était parti pour la découverte de la sérigraphie sur textile, métier et passion de Laurent depuis presque deux décennies avant qu'il n'ouvre en début d'année sa boutique dans le centre. Contrairement au flocage, ce n'est pas l'application d'un calque texturé sur du textile, mais plutôt d'une peinture thermofixée qui fera corps avec le textile (donc d'une qualité professionnelle qui dure dans le temps). L'objectif de Laurent n'est pas de créer une gamme, mais de réaliser les projets de ses clients (qu'ils soient plus ou moins aboutis). Il y a quand même quelques exemplaires en boutique de son cru ainsi que d'autres artistes. Un de ces exemplaires n'était pas disponible pour homme. Qu'importe qu'il soit déjà 22h, Laurent a eu la gentillesse de le réaliser en direct !

Champs de Mars - Valence Place à Valence

Sunday, 21 March 2021
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Magazine 180°C

Une belle découverte que ce magazine 180°C. Avec l'engouement de ces dernières années pour la gastronomie, il n'est pas aisé de trouver parmi l'offre de presse plutôt imposante. C'est pourquoi 180°C offre un positionnement original axé culture food. Ainsi, il n'est pas composé seulement de recettes, mais également de reportages autour des hommes et des femmes qui font la gastronomie, du producteur jusqu'au chef étoilé. Le tout avec un soucis poussé de l'esthétique.

Magazine 180°C

Côté recettes, il y en a pour tous les goûts : des recettes de grand-mère, d'autres plus élaborées ainsi que des recettes de grands chefs. Chacune d'entre elle est gratifiée d'une (ou plusieurs) belle mise en scène. On en trouve 42 dans le numéro #22 (hiver 2020/2021), entrecoupées de reportages et de dissertations. Au moins un grand chef est mis à l'honneur à chaque fois.

Magazine 180°C

Côté prix, chaque ouvrage est à 21€. Étrangement la version numérique est à 28€... Cela peut paraître cher par rapport à la concurrence, mais ici le format est particulier : il s'agit d'un pavé de 192 pages au format A4 avec une très bonne qualité d'impression, qui paraît chaque trimestre sans un seul contenu publicitaire. Seul petit reproche : la couverture n'étant pas cartonnée, les premières pages ont tendances à se corner rapidement (il faut prévoir également un peu de place pour le stockage). De plus, je ne sais pas à combien est le tirage, mais il n'est pas forcément aisé de le trouver en librairie (il est disponible via Relay et Fnac apparemment, sinon commande en ligne).

Magazine 180°C

Alors que 180°C est édité depuis 8 ans (avril 2013), il a donné naissance en 2016 à son petit frère 12,5° dans le même état d'esprit (9 numéros actuellement). À peine plus léger que son aîné avec ses 176 pages, il est dédié au vin et aux viticulteurs.

Saturday, 20 February 2021
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Bargème depuis la vallée

Une petite balade dans le plus haut village du Var (~1100m) : Bargème. Même s'il se trouve éloigné des grandes (et plus petites) villes, ce village de caractère niché tout en haut de la colline, que l'on atteint via une route à une seule voie, possède quelques habitants à l'année ! Il y a même un restaurant ouvert de Pâques à Octobre. Avis aux amateurs de calme et de nature, ce coin de paradis perdu est fait pour vous !

Égrlise Saint Nicolas

Les promenades en extérieur en hiver sont moins fréquentes. Pourtant la neige fraîche magnifie les photos. La lumière possède une teinte si particulière, un peu mielleuses. Seul le coucher de soleil prématuré oblige à presser un peu le pas. La température extérieure ? 5°C. Point de soucis, on ne ressent le froid qu'à l'ombre. Bref, un temps idéal !

Château de Bargème, face sud Château de Bargème, face est

Mais revenons un peu à notre sujet. Le château qui domine la vallée fut érigé au XIIIe siècle avant d'être démoli au XVIIe siècle sur fond de scandale politique : la famille des Pontevès, bâtisseurs de l'édifice et toujours propriétaires, étant peu appréciée pour cause de quelques abus de pouvoir légèrement sanglants. Il n'est hélas pas possible de visiter les quelques ruines qui en reste.

Chapelle Notre Dame Des 7 Douleurs

Situé à côté, la chapelle Notre Dame Des Sept Douleurs est elle en meilleur état.

Panorama

Au pied du village, il y a un superbe panorama. On aperçoit au loin le plateau de Canjuers (zone militaire).

Départ de la randonnée

Il existe un chemin de randonnée qui part du village pour aller jusqu'au hameau de l'Estang et revient par les montagnes. Pour le suivre, il faut prendre une petite route située à côté du panneau sens interdit et qui descend dans la vallée, c'est la route du GR.

L'étang

On arrive à un étang avant de poursuivre sur le chemin à côté des champs (en passant à côté de la maison).

La Graou

Par la suite, il ne faut pas bifurquer au premier hameau dit de la "Graou", mais continuer sur le chemin. Il est toutefois possible de couper en traversant le hameau et en passant par la "propriété privée" de la ferme St Pierre. Malheureusement l'heure avancée (départ en retard), le manque d'indications, l'approche du couvre feu et les erreurs de parcours ont mit un sacré coup à la motivation et forcer demi tour (4km au lieu de 7/8km). Le tour complet sera pour la prochaine fois !

Cours d'eau