Douze ans !

Thursday, 04 August 2022
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Gâteau anniversaire 12 ans

Voici venu le temps de fêter les 12 ans du blog! L'occasion de faire une petite rétrospective sur l'année écoulée, riche en événements !

Juillet 2021 : Emmanuel Macron décide d'étendre le pass sanitaire à l'ensemble des lieux de santé et de "loisirs" accueillants du public, ainsi qu'une obligation vaccinale les corps de métiers y correspondant. L'objectif ? Atteindre un taux de vaccination d'environ 80% à 90% de la population avant le retour de la saison froide. Force est de constater que malgré 72% de la population ayant un schéma vaccinal complet et 78% de primo vaccinés début décembre, la France connaîtra une vague de contamination sans précèdent 1 mois plus tard, suivies par deux autres vagues, avec un nombre d'hospitalisations quasi identique au printemps 2020. Il est encore trop tôt pour tirer un bilan juste, complet et éclairé de cette situation, mais il se dégage quand même quelques éléments : le président se devait de réagir et il l'a fait (il vaut mieux une mauvaise décision que pas de décision du tout). Néanmoins, il est de son devoir de prendre les bonnes décisions. Sur ce dernier point, on peut avoir de sérieux doutes quand on sait qu'en janvier 2022, en plein cœur d'une vague historique, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, et l'ex-ministre de la Santé, Agnès Buzyn démissionnaire de son poste ont été nommés sur la liste de promotion de la légion d'honneur. Quand on sait qu'il s'agit d'un cabinet de conseil américain (comme la société Pfizer) qui a dictée tout ou partie de la stratégie anti COVID. On peut également être effaré de la non réaction générale face l'imposition du contrôle des individus par les gestionnaires d'établissements, par l'obligation de présenter un sésame (sanitaire, puis vaccinal) afin d'effectuer des actions du quotidien (ou simplement aller travailler), alors même que le vaccin conçu un an plus tôt n'est plus en phase avec les mutations du virus. Il s'agit d'un procédé de privation des libertés fort, mais avec un argument imparable qu'est la "santé". Aucun mouvement politique ne voulait s'opposer à la santé des français. L'avenir quand on donne au gouvernement des outils de contrôle forts des libertés individuelles ? la Chine interdit la 31e commémoration de Tiananmen pour raison sanitaire. Si on a pu arriver dans cette situation, c'est aussi parce que le gouvernement a fait des petits pas. Impossible d'imposer une vaccination obligatoire dès le début, il faut restreindre petit à petit. À chaque pas on accepte la situation actuelle et il n'y a qu'un petit effort à faire pour passer à l'étape suivante, jusqu'à ce qu'on se rende compte du chemin parcouru et qu'il soit trop compliqué de faire machine arrière. Qu'aurait-on pensé d'un pass vaccinal en janvier 2020 ? Le traumatisme du confinement, ou simplement l'envie de passer du bon temps fait que la population accepte plus facilement de se laisser guider là où les politiques veulent l'amener.

Février 2022 : Après des semaines de préparatifs militaires en Biélorussie, Vladimir Poutine ordonne le début de l'offensive sur son voisin Ukrainien afin de conserver sa souveraineté idéologique et sa mainmise politique, l'Ukraine se rapprochant dangereusement des états de l'Est (Union Européenne et USA). C'était déjà le cas 8 ans plus tôt lors de la chute du gouvernement en place (pro russe), mais qui s'est limité alors à la région du Donbass. La stratégie de prise en tenaille de Kiev était plutôt bonne, mais c'était sans compter sur le courage de la population Ukrainienne, très fortement soutenue par les pays occidentaux. Là encore, difficile d'avoir assez de recul pour en parler sereinement. On peut toutefois déjà sentir un changement profond dans l'ordre mondial avec une guerre par procuration, des sanctions occidentales fortes sur le voisin soviétique, qui ne sont pas sans représailles concernant les approvisionnements de denrées alimentaires et énergétiques (gaz et pétrole en tête). Dans cette guerre, l'Occident se bat autant pour la liberté que pour démontrer la supériorité de son modèle économique et social face aux velléités Orientales. Si l'Ukraine tombe demain, ce sera un signal fort envers tous les régimes autoritaires : le géant Américain ne serait plus ! En particulier pour la Chine qui aurait le champs libre et deviendrait ainsi la première puissance mondiale. Elle pourrait de ce fait reprendre un contrôle total sur les provinces avoisinantes sans risquer de trop grandes représailles.

Mai 2022 : Élections présidentielles en France. En soufflant sur les braises du Rassemblement National pendant 5 ans, Emmanuel Macron réussit à écarter Jean-Luc Mélenchon, un des rares candidats à pouvoir prendre sa place à l'Élysée. La venue d'Éric Zemmour dans la campagne a contribué à fracturer les extrêmes. La guerre en Ukraine ? Du pain béni d'un point de vue politique, a permit de faire remonter sa côte de popularité (toujours agiter le drapeau de la peur). Finalement, les Républicains se sont tiré une balle dans le pied en écartant Xavier Bertrand. On pourra également attribuer une mention spéciale à François Hollande, pourfendeur de la gauche socialiste ! Le chemin était donc libre à la ré élection du pensionnaire de l'Élysée. Autant dire qu'aucun changement de cap politique ne sera à prévoir pendant 5 ans. Cette élection est malheureusement le reflet de la société Française : il n'existe pas réellement de personnalité charismatique voulant (et pouvant) briguer le pouvoir. Ainsi, avec beaucoup de paresse intellectuelle, 28% des électeurs inscrits (26% pour le premier tour) n'ont pas prit la peine de se déplacer aux urnes. Pourtant, les 12 candidats en course lors du premier tour offraient un panel de représentation idéologique assez large. Hélas, le corpus de personnes qui votent n'évolue pas beaucoup à chaque échéance, avec une sous représentation des jeunes et des classes populaires. Ce phénomène contribue à la continuité politique des gouvernements en place. Il est à la fois triste et dangereux de constater que beaucoup de nos compatriotes sont à ce point éloignés de la volonté de bâtir une société commune, de choisir la direction de leur avenir et de celui de leurs enfants en n'utilisant pas le plus grand pouvoir qu'ils aient en tant que citoyen.

Juillet 2022 : la guerre fait toujours rage en Ukraine, mais se concentre désormais dans l'Est et le Sud du pays. Les médias ont évoqué une future pénurie d'huile de tournesol et de moutarde provocant ainsi, comme souvent dans une société très individualiste, un pic de demande qui a eu pour conséquence des ruptures de stocks sur ces deux produits... À la sécheresse (94% des départements en alerte), succède des vagues de chaleur intense. Il fait 40°C en Bretagne, Paris, Londres... Il faudra presque 2 semaines pour fixer le méga incendie en Gironde. 20 000 hectares (200 km2), soit l'équivalent du département des Hauts-De-Seine est parti en fumée, ce qui représente 20% du département de la Gironde (le plus vaste de France). Plusieurs incendies se déclarent dans le sud de la France. Malgré un budget du ministère de la transition écologique doublé depuis 2020 (~50 milliards d'euros/an), le gouvernement préfère sortir le carnet de chèque en subventions diverses et variées (pétrole, gaz, calamités agricole ...), plutôt que de réaliser des transformations en profondeur de la société et de nos modes de vie. Le prix de l'énergie étant pourtant un facteur limitant de la consommation et moralement acceptable. Les subventions cachent à la fois le vrai coût de l’énergie et contribuent au prolongement d'un modèle à bout de souffle. Il faut dire que le pouvoir d'achat était l'axe principal de la campagne du candidat Macron (l'argent et la peur sont des thèmes qui font toujours recette), probablement traumatisé lui aussi par le mouvement des gilets jaunes. Pourtant, avec des mesures démagogiques comme la suppression de la taxe d'habitation ou encore la redevance audiovisuelle, le gouvernement fragilise les services publics locaux. Car si on allège un petit peu le portefeuille des français, il faudra d'une part trouver des sources d'économies dans un contexte de croissance quasi nul (voir négatif)) et d'autres part avoir recours à la dette (déjà explosive depuis le quoi qu'il en coûte de 2020), alors que les taux risquent de remonter (un beau cadeau pour les générations actuelles et futures). Par ricochet, c'est tout le milieu associatif qui sera touché. D'un point de vue écologique, le plan de sobriété énergétique, appelé de ses vœux par les membres du GIEC, mais pas attendu avant la fin de l'année, sera-t-il à la hauteur ? En tout cas, les événements majeurs de ces deux dernières années n'ont pas beaucoup fait évoluer les mentalités. La plupart des gens, qui ont pu obtenir du temps de réflexion, souhaitent simplement vivre "comme avant". La proportion de gens faisant vraiment des efforts est encore trop faible pour engager un mouvement global...

Après ce petit aparté politique, revenons au sujet initial avec quelques chiffres : les statistiques (en trompe l’œil) montrent un année un peu en deçà pour la partie blog qui est moins fréquentée, mais l'arrivée de libgourou a permit de fortement soutenir le trafic (notamment sur la forge). Suite à la redirection mise en place depuis les sites russes, j'ai noté un nombre de connexions inhabituel provenant de Russie, ce qui m'a obligé à bloquer tout un ensemble d'IPs.

Comme il est de coutume désormais (et puisqu'il ne me coûte rien), le concours est reconduit. Les modalités sont identiques, avec une période d'inscription valable jusqu'au 30 septembre 2022 inclus.

Statistiques août 2021/ août 2022

  • 19 articles publiés
  • 13 747 visites
  • 12.4 Go de données envoyées
  • 26 641 pages affichées

Nombre d'articles publiés Visites Données envoyées Pages affichées Trafic par domaine

Top 10 :

Un top 10 qui représente 29.4% du trafic total du blog. La moyenne quotidienne s'établit à 37 visites/jour.

La Chaîne

Monday, 04 July 2022
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Couverture du roman La Chaine

Point de vacance qui ne soit accompagné de son livre ! Pratique, ce petit objet (ou ce petit fichier) permet d'égrainer les différents temps morts, le soir, pendant les phases de repos ou encore durant les déplacements. Chaque fois le même dilemme se pose : lequel choisir ? Le milieu de l'édition possède une offre pléthorique ! Offre qui ne cesse de croître d'année en année. D'autant plus que beaucoup d'écrivains étrangers sont disponibles en traduction (ou directement en VO/Anglais quand on est motivé).

Bref, l'orientation cette fois était un roman moderne (!= pas un auteur classique) avec une intrigue plus originale que le célèbre tueur en série dont on se rend compte qu'il agit dans l'ombre depuis trente ans parce que son (grand-)père était un nazi, ou encore celle du flic expérimenté mais borderline, dont les méthodes non conventionnelles vont permettre de faire tomber un réseau criminel ou de piéger un psychopathe qui prend un plaisir extrême à arracher les yeux de ses victimes.

Cette fois, j'ai trouvé mon bonheur avec le roman "La Chaîne" de l'auteur Ecossais Adrian McKinty. Le concept de "La Chaîne" est simple : quelqu'un vient de kidnapper votre enfant. Pour qu'il soit libéré, il faut que vous kidnappiez à votre tour celui d'un autre afin de perpétuer la chaîne. En cas d'échec, il sera tué !

Les protagonistes se retrouvent tour à tour victimes et bourreaux. Adrian McKinty ajoute ainsi une dimension psychologique à son œuvre en jouant avec la corde sensible de la filiation : jusqu'où est-on capable d'aller/de faire pour sauver son enfant ? À coup sur réaliser un enlèvement ! Le lecteur est prit (comme rarement) tout du long par cette urgence permanente de l'action. Il sera ainsi difficile de lâcher la lecture tant le roman est bien construit, et surtout bien documenté (à part un certain détail clé un peu trop facile à mettre en œuvre dans la réalité). Pour cause, le livre a largement été salué par la critique (2020). Côté style, c'est relativement simple, tout du moins dans la moyenne.

Au pays d'ac

Sunday, 19 June 2022
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Castelnaud

Aujourd'hui nous partons faire un petit tour dans le Périgord ! Plus précisément dans le Périgord "noir" où se concentre la majeure partie du patrimoine naturel, historique et culturel de la région. Il ne faudrait d'ailleurs plus utiliser cette appellation puisqu'il s'agit, d'après les livres de géographie modernes, du département de la Dordogne. Théâtre de la guerre de 100 ans, l'ancien dûché d'Aquitaine possède un patrimoine exceptionnel en terme de forteresses médiévales. La présence Anglaise laissera également des traces comme certaines bastides ("villages") tel que Monpazier construites de manière très orthogonale. Nombreux sont les résidents Anglais présents encore de nos jours ! Outre les châteaux, on trouve aussi de multiples grottes (avec des peintures rupestres), des habitations troglodytes, des gouffres...

Beynac et la Dordogne Rivière la Dordogne

Si les forteresses servaient avant tout à se défendre de l'envahisseur (=tous les groupes ne vivants pas sur ces terres), elles avaient une fonction primordiale : la surveillance du cours de la Dordogne ! Cette dernière permettant de rejoindre l'estuaire de Gironde (et donc l'Atlantique !). Autant dire qu'il s'agit d'un axe très important pour le commerce fluvial de l'époque (et des différents droits de douane associés).

Place à Sarlat Place à Daglan

Rue de Sarlat Maison à Carlux

Ajouté à cela que la région est encore assez rurale. Elle offre ainsi un cadre verdoyant, préservé de l'urbanisation excessive. Surtout que beaucoup d'habitants tendent à créer et à conserver les bâtis avec ce style Périgourdin si charmant (murs en pierre, tour carré, toit pointu). À la faveur d'un climat adéquat, les rosiers sont omniprésents dans les villages (que ce soit en façade ou dans les jardins). Hélas, peu sont réellement odorants. Avec toute cette nature à portée, il sera donc aisé de réaliser des sorties nature à pieds, à vélo, à cheval, en canoë, en gabarres... Le plus original reste toutefois le tour en montgolfière ! (Attention, décollage à 7h du matin ou 19h le soir).

Montgolfières

Lorsque l'on évoque le Sud Ouest de manière générale, on se retrouve rapidement à discuter gastronomie ! Le terme "gastronomie" est à mon sens un peu usurpé, en cela qu'il s'agit généralement de produits dérivés de l'oie et du canard (principalement) : foie gras (cuit, mi-cuit, poêlé), gésiers, confits, magrets, cou farci... qui sont, certes, très goûtus, mais surtout très gras (hormis le magret) ! Il est d'ailleurs difficile de trouver des menus plus sains (voir adresses à la fin) dans les restaurants. Légumes et poissons sont souvent boudés, tandis que les producteurs ainsi que les revendeurs de produits du terroirs se comptent par milliers. On y trouve également d'autres spécialités comme la truffe, la fraise, la noix (cerneaux, gâteau, huile, farine), le vin (Cahors, Bergerac), le fromage (cabécou, rocamadour).

Belvès

Forte de toutes ses richesses, l'économie locale s'est très tôt tournée vers le tourisme. Ainsi, on ne compte plus le nombre de gîtes et de campings disponibles à la location avec des tarifs attractifs (les hôtels étant plus rares en campagne). Les sites touristiques sont pour leur part très bien entretenus et cela a un coût. C'est pourquoi l'accès à chaque domaine est payant (10€ à 20€ en moyenne pour un adulte, moins pour les enfants). Il faudra donc faire attention à son budget loisirs.

Depuis le haut de Beynac

Avec toutes ces qualités, on pourrait se dire que c'est l'endroit parfait pour passer ses vacances. Il y a tellement de choses à voir/faire que le plus dur (mis à part trouver un bon restaurant) est de décider où aller ! Oui, mais... La Dordogne est victime de son succès. Dès lors, en juillet/août (et plus encore du 14 juillet au 20 août), tout est prit d'assaut. Durant la période estivale, il sera beaucoup moins facile de profiter du lieu dans la cohue générale et l'encombrement des routes (pensez donc à tout réserver à l'avance). Cette affluence massive a également un impact indirect : s'il reste encore beaucoup de typicité, on ressent clairement un manque d'authenticité. Autre élément à prendre en compte : le soleil qui tape particulièrement fort, et le mercure qui peut monter haut. Gourde, chapeau et crème solaire sont fortement conseillés, d'autant plus qu'il n'y a quasiment aucune fontaine publique (mais on pourra toujours trouver un café/bar/resto pas trop loin). Plus marqué encore au printemps, le climat presque océanique connaîtra de fortes variations (+15°C à +20°C dans la même journée) avec un pic de température entre 15h et 18h. Il ne faut donc pas hésiter à prendre deux types d'affaires pour la même journée !

Rocamadour

Côté visites, l'épicentre se trouve à Beynac-et-Cazenac, son village, son château. Dans un rayon de 20km : La Roque Gageac (et ses habitations troglodytes), Domme, Belvès, Carlux, Castelnaud-la-Chapelle (son château, celui des Milandes (ancienne propriété de Joséphine Baker)), Sarlat-la-Canéda, Les Eyzies (musée de la préhistoire). Un peu plus loin : Rocammadour avec sa basilique taillée dans la roche dédiée à Saint Amadour du Quercy. Sans oublier les grottes de Lascaux (Montignac) ! En dehors de ce périmètre, on retrouve ça et là de nombreux châteaux, mais surtout beaucoup de champs cultivés ! (noix, céréales...).

La Dordogne au matin

Bonnes adresses

Que faire de sa moelle osseuse ?

Wednesday, 08 June 2022
|
Écrit par
Grégory Soutadé

3h du matin, encore ce ****** de chien qui aboie. Il faudra plus d'une heure pour me rendormir, malgré une dette de sommeil. Il faut dire que depuis un certain temps je suis perturbé, mon sommeil n'est plus aussi profond. Est-ce à cause de la guerre qui fait rage à nos frontières ? Est-ce un pressentiment ? Je ne saurais dire. Quelques heures plus tard, le réveil sonne. Je profite encore un peu du lit car je sais que la fin de journée risque d'être plus difficile, surtout que c'est jour d'entraînement. Le soleil passe entre les volets, il va faire beau aujourd'hui.

Routine matinale : après mon petit déjeuner, je m'installe devant mon ordinateur, lecture des nouvelles en buvant mon thé. Un mail de l'agence de la biomédecine est arrivé dans la nuit. Intitulé "Coup d'envoi de la campagne pour le don de moelle osseuse", il propose 3 axes d'orientation pour cette campagne 2022 : Masculiniser, diversifier, expliquer/rajeunir. Masculiniser : Les greffons prélevés sur les hommes ont plus de chances d'être acceptés car les grossesses renforcent le système immunitaire. Or, il n'y que 30% d'hommes inscrits au registre. Diversifier : plus il y a de donneurs avec un patrimoine génétique différent, plus la probabilité de trouver un donneur compatible est important. Rajeunir : les greffons jeunes (18-35 ans) sont plus efficaces. D'ailleurs, les inscriptions sont désormais limitées à 35 ans, mais il est toujours possible de réaliser un don jusqu'à 50 ans ! Expliquer : Notamment lever la confusion que l'on fait généralement entre moelle osseuse et moelle épinière. La foulée des baous n'étant plus organisée par l'association Ensemble avec Benoît, je ne vois pas trop comment je pourrais faire de la pub cette année.

11h30, en pleine réunion virtuelle, mon téléphone sonne. Attendant des résultats médicaux, je décroche :

"Bonjour, M. Soutadé ?"
"Bonjour, oui c'est moi"
"Vous êtes inscrit depuis 3 ans dans le registre des donneurs de moelle osseuse.
    Est-ce que vous êtes toujours d'accord pour faire un don ?"
"Oui, bien sûr"
"J'ai une bonne nouvelle, vous êtes potentiellement compatible"

...

Rendez-vous est prit au CHU pour la semaine suivante. Il faudra passer un entretien médical et réaliser une prise de sang pour vérifier divers marqueurs. C'est le genre de nouvelle qui vous galvanise, où l'émotion submerge l'effort. Résultat, 4'55/km sur mon circuit de référence (10,5km) en vue de préparer ... La foulée des baous ! À moins d'être appelé juste après son inscription, il n'y a pas d'urgence immédiate pour effectuer la greffe. Ainsi, le personnel prendra toutes les dispositions nécessaires pour s'assurer qu'il n'y a aucun risque tant pour le receveur que pour le donneur. Une fois les analyses effectuées, le dossier est complété avec les diverses informations recueillies (marqueurs sanguins, état de santé du donneur, antécédents médicaux, antécédents familiaux, IMC, âge, sexe, disponibilités...) et sera étudié par les médecins du centre receveur, seuls habilités à prendre une décision.

Un mois plus tard, après une relance du centre receveur, il s'avère que l'analyse sanguine (typage HLA) a révélé certaines incompatibilités, notamment le groupe sanguin. En effet, lors de mon inscription, seul un test salivaire (à domicile) fut réalisé. L'agence de la biomédecine dispose désormais de ma carte génétique complète et si je suis de nouveau appelé, ce sera pour aller jusqu'au bout de la procédure. La probabilité que ce soit le cas reste néanmoins assez faible : 1 chance sur 1 million, ce qui est tout de même 20 fois mieux que pour le Loto !

Alors, certes, je ne suis arrivé qu'au second rang cette fois-ci, mais il est primordial de se mobiliser. D'autant plus que l'inscription est simple, gratuite et sans douleur : un kit de prélèvement salivaire que l'on reçoit à son domicile et que l'on renvoie gratuitement. Toutes les informations sont disponibles sur ce site. En plus du don de moelle, il est important de rappeler que les dons de matériel biologique sont vitaux ! Parmi ceux là, le plus connu et le plus répandu (mais qui reste toujours en tension du fait de la faible durée de vie des poches prélevées) : le don de sang.

Expo rose 2022

Sunday, 22 May 2022
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Bassin de la villa Fragonard

Temps fort du pays Grassois, Expo Rose revient enfin en ce chaud mois de mai 2022 ! C'est une manifestation toujours autant attendue par le grand public, avec une affluence monstre. D'autant plus que malgré un ciel parfois voilé, beau temps et chaleur étaient au rendez-vous (en attendant le festival de Cannes !). Le thème de cette 50e édition était le cinéma. La plupart des visiteurs étaient ravis de fouler à nouveau les pavés fleuris de Grasse. Personnellement, pour avoir assisté à plusieurs éditions ces dernières années, j'ai trouvé le niveau de décoration un ton en dessous de ce que l'on a l'habitude. Mais ne boudons pas notre plaisir avec les superbes compositions présentées lors du concours :

Roses blanches

Roses blanches, liseré rouge Roses blanches teinte orangée

Roses roses Roses roses

Roses blanches, liseré rouge Roses rose clair

Roses rose Roses oranges, liseré rouge

Roses jaunes Roses jaunes

Roses blanches, liseré rouge

Ainsi que celles des producteurs présents sur le cours :

Roses oranges Roses blanche cœur rose

Roses blanches Roses roses

Roses blanche et rose Roses blanche et rose

Rosier, villa Fragonard

Dernier gif les joies du code Quand le client m'envoie ses nouvelles demandes d'évolution