Stone Sour
Sunday, 15 August 2010
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Stone Sour

 

Stone Sour est un groupe peu connu malgré tout leurs talent. Ils viennent tout droit de l'Iowa, comme ... Slipknot. En effet on retrouve trois membres de Slipknot : Corey Taylor, James Root et Sid Wilson pour les samples (mais qui ne fait pas de concerts). On ne peut pas les classifier dans une sous catégorie particulière, c'est simplement du métal à l'état pur. Mais ils ne se limitent pas qu'à un seul style il y a clairement une alternance dans leurs albums avec des morceaux simplement beaux (bon ça reste du métal) et des plus agressifs. Ils font ce qui leurs plaisent et c'est tout. La puissance de Corey apporte un punch incomparable, il est moins noyé dans la musique comme pour Slipknot.

Stone Sour

Stone Sour

 

Premier album éponyme sorti en 2002, alors que le groupe existe depuis 1992 ! En pleine vague de nuMetal, cet album pose les bases de ce qu'est Stone Sour, un son rythmique pour les couplets chantés en clair quant aux refrains ils sont plus mélodiques, puissants au niveau du chant. La présence de quelques samples reste discrète et agréable (même effets que dans Slipknot).

Premier morceau et première claque : "Get Inside" ne reflète pas le reste de l'album, mais c'est un petit bijoux. Le refrain est tout simplement dévastateur. C'est un morceau à écouter avec le son à fond !

Les morceaux 2 à 6 sont le fond de commerce de Stone Sour, un peu sombres mais puissants dans leurs composition. On arrive sur "Inhale", une merveille, très mélodique bien que les passages saturés du début et de la fin sont superbes. Dans le même style "Bother" tout à la sèche est le morceau le plus abordable qui montre bien la pluralité du groupe. Corey démontre sa capacité à monter haut dans le chant clair, comme il peut le faire pour le chant saturé.

On revient aux bases avec "Blue Study" et "Take a number" pour finir par les deux vrais derniers morceaux "Idle Hands" et "Tumult", plus énergiques et moins lourd que le reste de l'album. Le dernier titre est "Omega", c'est un long monologue de Corey. J'ai la chance de posséder des morceaux bonus qui auraient largement mérités de figurer sur l'album car ils sont vraiment sympas : "Rules of Evidence", "The Wicked", "Inside the Cynic", "Kill Everybody" et "Road Hogs".


Come what(ever) may

Come what(ever) may

 

Second album sorti 4 ans plus tard, il faut dire que Slipknot a connus un succès considérable et donc qu'il n'y a pas eu de quoi chômer ! Nouvel album, nouveau batteur. Cet album est plus mélodique (mature ?), plus énergique mais toujours aussi bon !

On attaque fort avec "30/30-150" et "Come What(ever) May" qui donnent le ton. Puis on tombe sur "Sillyworld" qui est le pendant de "Inhale" de l'album précédent, un morceau vraiment sympa même pour les non initiés. Rapidement arrive sur "Made Of Scars" et surtout "Reborn" qui comme "Get Inside" est le morceau le plus violent (donc le meilleur). La technique de chant de Corey a évoluée, on dirait qu'il est compressé, c'est un peu dommage, mais il n'en reste pas moins très puissant surtout sur le final qui est extraordinaire.

Petite transition par "Your God" qui est bien péchu lui aussi avant d'arriver au plus grand succès commercial "Through Glass", on prend la même recette que "Bother", c'est ce morceau qui a donné une certaine visibilité au groupe. Son clip bénéficie d'une réalisation particulièrement soignée. Les deux titres suivants sont dans le style de l'abum. "Cardiff" est plutôt mélancolique. L'album se termine par un superbe "Zzyxz Rd." tout au piano, de quoi reposer ce qui nous reste d'oreille.


En conclusion Stone Sour est vraiment un groupe au top, du très bon métal capable d'alterner le brutal et le très doux. Dommage que leur reconnaissance ne soit pas à la hauteur de leurs talent. Leurs prochain album sort le 7 septembre 2010, j'espère qu'il sera d'aussi bonne qualité que les deux précédents. A noter que leurs démo de 1994, même si elle est dans un autre style (plus rock que métal), est vraiment excellente, malgré la qualité démo (quoi que assez pro).

Auteur :


e-mail* :


Le commentaire :




* Seulement pour être notifié d'une réponse à cet article