Parisien
Wednesday, 08 June 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Grand week-end à Paris. Je n'y étais jamais allé (quel nul), c'est une fort belle ville ! La raison première du voyage était le double concert (6 juin et 8 juin 2011) de SYSTEM OF A DOWN au palais omnisports de Paris Bercy, billets achetés depuis 6 mois déjà ! Mais c'était sans compter sur la finale du top 14 qui se déroulait justement ce week-end (quel hasard) au Stade de France. Cette année c'était David contre Goliath : le club de Montpellier-Hérault qui a fait une saison remarquable, s'est hissé pour la première fois de son histoire en finale du top 14. Ce succès est autant le fait du nouvel entraineur (Fabien Galthié) que du courage et du cœur des joueurs Montpelliérains.

 

Finale du top 14 2011

 

Comme souvent à ce niveau on a assisté à un match très fermé, un seul essai (Nagusa à la 27e minute). Les joueurs de Montpellier ont donné tout ce qu'ils avaient, tandis que Toulouse, sevré de ballons (seulement trois occasions d'essai), s'est contenté de maîtriser le match. Sans jamais s'affoler ils sont revenus au score grâce aux nombreuses fautes Montpelliéraines (et ce malgré le nombre incroyable de pénalités manquées par Skrela), sans pour autant en commettre dans leurs 22, pour finalement s'imposer 15-10. Si Montpellier revient l'année prochaine avec plus de puissance, de sérénité et autant d'envie, nul doute qu'ils retourneront au Stade de France !

Le feu d'artifice post-match était très sympa.

 

Concert de System Of A Down

 

Après trois jours de marche intensive pour voir une grande partie des monuments Parisiens, me voilà vers 17h devant le palais omnisports de Bercy. Les marches de l'entrée principale sont déjà pleines de monde. Une heure d'attente pour entrer définitivement dans le palais, les bouteilles sont interdites (même débouchonnées), ce qui est scandaleux quand on sait qu'à l'intérieur la pinte coûte 8€. Dans le palais, trois générations de fans (1995 / 2000 / 2005) sont venus voir System.

19h30 pétante la première partie (...And You Will Know Us by the Trail of Dead) commence à jouer. Je n'étais jamais allé à Bercy et pas forcément bien placé (dans l'angle extérieur des enceintes de la fosse), mais il me semble que le son n'était pas terrible, la moindre guitare saturée rend quasiment inaudible le reste des instruments. Le calibrage était meilleur pour System, mais rien de transcendant non plus (heureusement que l'on connaissait les morceaux).

L'entracte a lieu une demie heure plus tard (ouf), le groupe a été applaudi mais n'a pas forcément passionné les foules. 30 minutes (SNCF) plus tard, soit à 20h50, les gens qui traînaient dans les escaliers ont été dégagés par la sécurité, ils sont revenus (c'est incroyable le nombre de personnes qui arrivent à 20 minutes du concert et espèrent trouver une bonne place), les musiciens sont là, les lumières s'éteignent. Sur le rideau qui cache la scène on peut voir projeté "System Of A Down" en blanc, puis "Prison Song" commence, la foule se lève, c'est parti. Durant 1h45, System enchaîne avec une énergie incroyable les morceaux sans quasiment aucune interruption, les 3/4 de "Toxicity" y passent, mais aussi la moitié de "System Of A Down", "Mezmerize" et "Hypnotize" ainsi qu'un "I-E-A-I-A-I-O" de "Steal This Album!", le grand classique pour finir "Sugar".

Dans un Bercy comble, c'est la folie. Les 18 000 personnes présentes dans la salle reprennent en chœur quasiment chaque morceau. Il était inutile d'acheter une place "assise", le public est resté debout toute la durée du concert. Techniquement System n'a rien perdu de sa superbe, John et Shavo ultra carrés, Serj aussi puissant qu'à ses début et même Daron s'est amélioré dans son jeu sur scène. Ils déploient tous les quatre une énergie considérable pour offrir un spectacle absolument extraordinaire. 22h35 on ressort heureux du concert, des acouphènes plein les oreilles.

Quid de l'avenir ? Personne ne le sait. Seul System of A Down est capable de faire du System Of A Down. Peut être qu'ils seront motivés pour refaire une tournée, voir sortir un nouvel album. Les fans les attendent de pied ferme. En tout cas c'était un évènement à ne pas rater !

Auteur :


e-mail* :


Le commentaire :




* Seulement pour être notifié d'une réponse à cet article