The Artist
Tuesday, 18 October 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

"The Artist" retrace l'histoire d'une star du cinéma muet qui se voit licencié et ruiné lorsque la parole débarque à Hollywood au milieu des années 30. Dans le rôle de Georges Valentin, Jean Dujardin, qui a reçu le prix de l'interprétation masculine au festival de Cannes 2011, ainsi que Bérénice Bejo qui a déjà tourné avec lui dans le premier épisode d'OSS 117.

Le réalisateur Michel Hazanavicius, que Dujardin connait bien puisqu'il est aussi le réalisateur des deux épisodes d'OSS 117, nous plonge dans un style rétro, totalement en noir et blanc et muet. Il y a néanmoins une touche assez moderne avec plusieurs plans originaux, quelques effets intéressants et une lumière beaucoup plus propre que ce qui pouvait se faire à l'époque. On se retrouve bercé tout au long de la séance par une musique qui, si elle n'est pas exceptionnelle, couvre assez bien le fond de l'histoire. Les quelques blancs deviennent alors très intenses. Il faut saluer non seulement Jean Dujardin, mais aussi Bérénice Bejo pour leurs remarquable prestation et tout particulièrement lors de la dernière scène.

C'est donc, au-delà de l'histoire qui pourra paraître basique, une belle expérience cinématographique et un bel hommage aux films des années 30 (Chaplin en tête). Attention toutefois, Les amateurs d'action seront déçus.

Auteur :


e-mail* :


Le commentaire :




* Seulement pour être notifié d'une réponse à cet article