Ubuntu Edge : fin du rêve
Thursday, 22 August 2013
|
Écrit par
Grégory Soutadé

La campagne indiegogo s'est terminée aujourd'hui. La déception est aussi grande que les attentes de ceux qui y ont cru. En effet, en vendant du rêve, Canonical a forcément déçu ses partisans. Pourtant la campagne n'est pas un échec total grâce au buzz crée autour d'Ubuntu et du prochain Ubuntu Touch.

Des records pour l'Edge

Si le record du crowdfunding revient à Star Citizen avec 15M$, l'Ubuntu Edge dépasse de 2.6M$ (12.81M$ en seulement 30 jours) le record en une seule campagne (contre 3 ou 4 pour Star Citizen), surpassant la montre connecté pebble et ses 10.27M$. Elle devient aussi la campagne avec le lancement le plus rapide : 2M$ en 8h. Autre record : plus de 20 000 messages ont été postés sur la page du projet. Hélas, seulement 17 842 Edge ont été vendus (pour 27 488 donateurs), ce qui est largement insuffisant pour démarrer une production industrielle. Peut être qu'en passant la barre des 20 000 pièces, Canonical aurait prolongé la campagne.

Le succès vient en grande partie de la communauté qui s'est démenée pour faire vivre l'Edge. Face au résultat final, elle reproche à Mark Shuttleworth de ne pas avoir tout mis en oeuvre pour arriver à ses fins : une campagne dans la période creuse, obligation de passer par paypal ce qui restreint certains marchés comme la Chine, manque de communication de la part de Canonical. Le manque de partenaire industriel aussi. Mis à part Bloomberg et 3 starter kits, aucune entreprise n'a investi dans le projet.

C'est donc un résultat mitigé pour Canonical qui n'arrive toujours pas à trouver des partenaires pour matérialiser sa vision (après l'échec d'Ubuntu TV). Il ne reste plus qu'à attendre octobre pour toucher du bout des doigts les premiers smartphones avec Ubuntu Touch.

Auteur :


e-mail* :


Le commentaire :




* Seulement pour être notifié d'une réponse à cet article