GNOME 3 : Sérénité retrouvée
Friday, 07 February 2014
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Logo GNOME

Un système informatique, c'est comme une voiture : avant tout du visuel. GNOME est avec KDE un des deux environnements de bureau majeurs qui ont permit l'essor de GNU/Linux. D'abord en rattrapant leur retard sur les systèmes existants (Windows, Mac, BeOS...), puis en devenant innovant. Pour GNOME, dans sa troisième version, il s'agit de GNOME Shell et de son concurrent Unity chez Ubuntu. Comme souvent, une nouvelle version apporte son lot de bugs, mais aussi un changement de philosophie, ce qui a amené la communauté à se diviser et pester autant que possible sur ce nouvel environnement.

Forcément, au bout de 3 ans de développement, le bureau a gagné en maturité et fait maintenant partie de l'installation par défaut chez Debian. S'il est parfaitement utilisable et même agréable au jour le jour, il y a pourtant quelques détails passablement énervants, dont la gestion (par défaut) de alt-tab. Les développeurs de GNOME 3 ont introduit le concept de bureau "par application" et non plus "par fenêtres" : un bureau contient une seule application en plein écran. Résultat : alt-tab permet de naviguer entre les applications et non plus entre les fenêtres (qui sont groupées). Sauf que, la majorité des applications sont encore multi fenêtrées et qu'on aj'ai souvent plusieurs fenêtres de la même application lancées en même temps. Bref, de quoi se casser la tête à chaque alt-tab.

Pour revenir au comportement par défaut, il faut lancer l'utilitaire dconf-editor, puis naviguer dans l'arbre :

org -> gnome -> desktop -> wm -> keybindings

Il faut ensuite copier les valeurs de switch-applications dans switch-windows.

Autre astuce : le triage des dossiers/fichiers dans nautilus. Pour activer/désactiver l'affichage des dossiers en premier, il faut modifier :

org -> gnome -> nautilus -> preferences -> sort-directories-first

Voilà de quoi retrouver un peu de sérénité avec GNOME 3 !

Auteur :


e-mail* :


Le commentaire :




* Seulement pour être notifié d'une réponse à cet article