The Inspector Cluzo @ Lyon
Wednesday, 08 March 2017
|
Écrit par
Grégory Soutadé

 Au Kao

TIC sur scène

The Inspector Cluzo est un groupe qui tourne beaucoup à l'international, un peu moins en France et (comme beaucoup d'autres) encore moins dans le Sud Est (la barrière Alpine sûrement). Donc, quand ils annoncent un passage à Lyon, on n'hésite pas !

Le concert est programmé pour 20h au Ninkasi Gerland Kao (près des halles Tony Garnier), pas de première partie (et ça c'est bien), ils entrent en scène à 20h30, ce qui est fort ponctuel pour des musicos. Sur l'estrade, les deux compères s'amusent, rigolent, interpellent le public et jouent les yeux fermés. La complicité qui règne entre ces deux-là est impressionnante. Ils s'éclatent comme des gosses devant les quelques 200 personnes présentes.

Il s'agit d'un concert de rock, c'est donc moins structuré qu'avec des groupes classiques (on aime ou on n'aime pas). L'ambiance monte crescendo. La performance vocale de Laurent est impressionnante dans les aiguës, ça accroche un peu dans les graves. Côté set-list, nous avons droit à quelques morceaux du dernier album suivis des incontournables "Two Days" et "Fuck The Bass Player" (joués trop rapidement à mon goût) avant le grand final de "Put Your Hands Up" où tout le monde se déchaîne.

Le stand des goodies est prit d'assaut en fin de concert. Dans le désordre Laurent et Mathieu vendent des albums, des t-shirts, des bérets, dédicacent. Les stickers sont offerts. La grosse attraction est la conserve de confit d'oie d'1kg (à ne consommer que d'ici trois ou quatre mois) qui part tout aussi bien que le reste.

Je crois qu'à la fin, autant les spectateurs (venant parfois de loin) que le groupe étaient ravis de la soirée.

Lyon

Panorama de Lyon depuis la colline de Fourvière

Ce concert fut également une bonne occasion pour passer quelques jours à Lyon. Malgré le temps détestable qu'il a pu faire, Lyon se révèle toujours un peu plus riche d'un point de vue culturel, culinaire et historique. Ici, quelques photos de l'île Barbe. La restauration de la chapelle sera terminée l'année prochaine et une visite guidée sera proposée par la propriétaire des lieux en personne.

Île Barbe depuis la berge

Une propriété sur l'île Allé arrière

Mais aussi, à la faveur d'une belle demi journée, les ruines de la grande cité romaine de Lugdunum près de la basilique Fourvière. La plus grande de Gaule. Elle abrita jusqu'à 80 000 personnes à son apogée voilà presque 2 000 ans.

Panorama de Lugdunum Théâtre de Lugdunum

À ne pas manquer également, la visite du musée de l'institut Lumière à Monplaisir, un dîner à l'institut Paul Bocuse ainsi que le traditionnel repas à la brasserie Georges (à la table des frères Lumière s'il vous plaît !).

Auteur :


e-mail* :


Le commentaire :




* Seulement pour être notifié d'une réponse à cet article