Cachemire
Sunday, 09 January 2022
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Groupe Cachemire

Il y a des fois dans la vie où, par un jugement trop hâtif, incomplet ou simplement par manque d'information, l'on passe à côté de certaines choses ou de certaines personnes. C'est aussi le charme des rencontres éphémères, qui laissent parfois un arrière goût de regret. Et puis, de temps en temps, la vie vous offre une seconde chance. Ce fut le cas en ce qui concerne la découverte de Cachemire (des "potes" de ce super groupe Manceau qu'est Outrage). Ma première impression les concernant fut très moyenne. Pourtant, lors de la promotion d'un prochain festival, il n'aura fallu qu'un petit extrait de 20 secondes (Moi être roi) pour prendre une grosse claque ! J'ai alors tendu avec joie la seconde joue avec l'écoute de la reprise de Alors on danse. Direction la section boutique sans même avoir entendu le reste de l'album. Dix jours plus tard, un nouveau CD (qui achète encore des CD en l'an 2000 ... 22 ???) venait s'ajouter à la longue série de pensionnaires déjà présents, avec en prime une photo dédicacée !

Commençons par le début. Cachemire c'est avant tout quatre garçons (Fred, Sven, Seb et Farid) qui ont décidés de faire du rock, du vrai ! Le nom, bien que trop générique à mon goût (ce qui rend le référencement parfois difficile), provient du titre Kashmir (ici francisé) de Led Zeppelin. Le groupe se forme sur Rennes en 2012 et sort un premier EP de 4 titres Blonde Box. Deux ans plus tard, en 2014, Photochope-moi est la version "finale" du cet Extended Play. On parle ici d'un rock relativement trivial, qui reprend les influences des quatre garçons. Le tout manque clairement de caractère.

Quatre ans plus tard le quatuor revient sur le devant de la scène avec Qui est la punk ?, une véritable petite bombe. Les p'tits gars ont prit de l'épaisseur. Le son est propre, profond, percutant. Ils nous gâtent d'un équilibre entre compositions originales et riffs plus classiques dans le milieu du rock, ici habillés par Cachemire en mode "gros son". Les textes sont acérés, frontaux ou légèrement décalés. Le tout chanté en Français s'il vous plaît ! Fred (auteur et interprète) est énervé et il le fait savoir. Il a d'ailleurs dû prendre des actions chez Marlboro afin de nous offrir une voix délicieusement rauque, tout en étant capable de monter haut dans les aigus et ce, de manière totalement maîtrisée. Ce dernier s'occupe en plus de tous les aspects esthétiques du groupe. Une esthétique clairement léchée à base de N&B / orange que l'on retrouve aussi bien sur les diverses photos promotionnelles, le livret que dans les clips (ses études dans le design n'y sont pas étrangères).

Qui est la punk ? (2018)

Pochette de l'album "Qui est la punk ?"

Qui est la punk ? commence "gentiment" avec La veste. Satire politique un brin décalée mais au combien d'actualité ! Le clip intègre de bonnes idées, mais est déconseillé pour les personnes épileptiques... Il n'en fallait pas moins pour introduire un des gros morceaux de l'album Moi être roi, qui passera sûrement en boucle pendant un certain temps. Il s'agit d'un bel hymne à notre cher président (les présidents changent, pas les mentalités...). On poursuite avec Sexy Beat qui a un léger goût des années 90'. Qui est la punk ? est le deuxième coup d'éclat de cette galette. Il met en avant la vie de Pierrette (égérie de l'album), ancienne déportée dont l'existence est à la fois proche et tellement éloignée de la notre. Tandis que Come on baby hérite des influences pop/rock anglaise du groupe. Dans le genre complètement décalé, on a droit à un surprenant Éric Cantona. Après une "petite" critique ecclésiastique, Joue avec nous envoie du lourd. Vient alors It's only you, clin d’œil au rock des années 80. Tic tac étant le seul titre un peu calme et mélancolique (parce qu'il en faut aussi dans le rock), réflexion sur le temps qui passe. Pour finir sur une excellente note, M. Ducontoir avec ses éléments clairement métal ainsi que quelques touches électro vient parfaire un superbe opus.

Auteur :


e-mail* :


Le commentaire :




* Seulement pour être notifié d'une réponse à cet article