Silent Night
Tuesday, 18 February 2014
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Logo Silent Night

Voilà ma première application Android : Silent Night*. Enfin presque... En réalité, je n'ai fais que reprendre une application déjà existante pour l'améliorer. Et c'est toute la force du logiciel libre : pouvoir analyser, adapter, corriger et améliorer l'existant pour nos propres besoins. Le cas de Silent Night est typique : l'application n'est plus compatible avec la dernière version d'Android, l'auteur n'a pas envie de s'y replonger. Pourtant, c'est une application simple, efficace et qui ne demande pas de lire vos SMS... Ni une, ni deux, je dégaine eclipse et met à jour l'application.

Même sans sortie officielle, je m'étais déjà penché sur le SDK d'Android. Personnellement, je trouve que c'est du bon gros bricolage. J'avoue n'avoir lu les tutoriaux que rapidement, mais j'ai quand même l'habitude de réaliser des applications pour PC. Les concepts pour mobile sont peut être différents, néanmoins, je trouve que l'API est une horreur à prendre en main (même si la documentation est très jolie). Rien ne semble clair (Intent, Fragment, Services...), surtout quand on rajoute la lourdeur des constructeurs à la Java. Pire encore : les applications sont incompatibles d'une version sur l'autre ! Le tout saupoudré d'un eclipse bien lourd (avec des bibliothèques qui ne sont compilées qu'en 32 bits !).

En 9 ans, Google n'a pas su redresser la barre pour proposer quelque chose de propre. Comme Microsoft avec Windows, le produit est trop répandu sur le marché pour changer radicalement. Même si le système en lui même est "beau", stable et performant (à grand coup d'optimisations), créer une application est un vrai calvaire (pour un débutant du moins). De plus, malgré qu'il soit open source, c'est un système assez fermé où l'utilisateur est régulièrement piégé entre le tout Google et le racket d'informations de la part des applications (lire vos SMS et accéder à Facebook est absolument indispensable pour une application qui allume le flash de l'appareil photo !). À ce propos, je ne peux que conseiller d'installer f-droid qui ne contient que des applications open source (comme Silent Night). Elles ne sont pas forcément de meilleure qualité, mais au moins on évite d'alimenter un carnet d'informations personnelles qui sera revendu plus tard par l'éditeur.

Mais que fait la concurrence ?

Propriétaires

  • iOS : tout le monde connait. C'est du Apple, fermé au possible.
  • WindowsPhone : peu utilisé, mais l'interface semble particulièrement bien adapté (et n'est pas une simple copie du premier).
  • OS 10.2 de BlackBerry : il faut un BlackBerry.

Libres

  • Firefox OS : comme ChromeOS, il est basé autour d'un navigateur. L'idée est intéressante, mais limité aux téléphones bas de gamme (pour le moment?). Faire des applications en HTML5/JavaScript, ce n'est pas trop mon truc.
  • Sailfish OS : Peut être le meilleur futur concurrent d'Android. Enfin un SDK en Qt ! Mais pour le moment, rien ne pointe à l'horizon.
  • Ubuntu Touch : Grosse déception pour ce dernier. Les performances et la qualité générale sont décevantes (test de novembre). Il y a eu beaucoup de promesses et pas grand chose au final...

En attendant, il y a Android... Jusqu'à ce, qu'un jour, peut être, Samsung décide de migrer l'ensemble de ses appareils vers un autre système... Le seul avantage, est que la réalisation d'applications sur mobile donne à manger à plein de développeurs.

*Silent Night permet de couper le son et/ou de passer en mode avion pendant une période donnée (configurable). C'est le mode avion qui était cassé sur les versions récentes d'Android. Pour l'activer, il faudra quand même avoir un téléphone rooté (merci Google).

Auteur :


e-mail* :


Le commentaire :




* Seulement pour être notifié d'une réponse à cet article