Moi président
Sunday, 22 August 2021
|
Écrit par
Grégory Soutadé

La prochaine élection présidentielle (et législative) se profile. À la rentrée, nous aurons droit à la déclaration de candidature de la plupart des prétendants, passés ou non par une primaire. Force est de constater que malgré la succession des têtes diverses et variées à la plus haute fonction de l’état, il n'y a pas vraiment eu de changement important de trajectoire politique, tout au mieux quelques mesurettes (le plus amusant étant de voir un président de "droite" mettre en œuvre des mesures de "gauche" et inversement). En parallèle, le GIEC a remit le premier volet de son sixième rapport (en 30 ans). 1500 pages qui vont permettre d'alimenter les toilettes des différents bureaux présidentiels.

Car malgré les avertissements répétés, les signes évidents (inondations, incendies, canicules, sécheresses) à répétition (l'exceptionnel devient la norme), il n'y a pas de véritable volonté de changement profond (Le changement, c'est maintenant disait-il). Car l'on souhaite que les choses s’améliorent sans avoir à modifier notre quotidien confortable. Car sans mesures coercitives, chaque acteur va poursuivre son grand n'importe quoi jusqu'au maximum de ses possibilités, en dépit du bon sens. Il ne faut pas non plus tout voir en noir. L'on peut sentir ça et la une certaine brise, avec des personnes impliquées au quotidien, qui ont compris la nécessité de faire les choses différemment et qui s'y attachent, même si au regard de la population globale cela reste bien trop faible.

Sur cette thématique, je me suis amusé à imaginer un programme électoral de transition visant à modifier en profondeur la société afin d'arriver à tenir les objectifs de la COP21 avant 2030. Parce que l'on n'a plus le temps d'attendre que les différentes politiques molles portent leurs fruits. Ici, point de mesure d'intention, point de "favoriser", "tendre", mais des mesures claires, précises, soutenables pour l'économie, applicables, visant a interdire (ou du moins fortement limiter) les comportements toxiques que nous reproduisons depuis trop d'années. Le but étant de sortir de la logique de croissance pour arriver à une logique d’équilibre, de responsabiliser les acteurs (politiques, privés) et les consommateurs. Certaines mesures peuvent paraître inconcevables dans notre façon actuelle de penser et de part nos habitudes, mais il faut arriver a se projeter dans un monde nouveau, plus local, plus lent, plus en lien avec la nature. C'est un monde différent et excitant à la fois car il offre multitude de nouvelles opportunités, de services et de produits à inventer pour respecter un cadre plus restrictif.

Le choix a été fait ici de classer les mesures par ordre d'importance plus que par thème.

Interdiction de circulation pour les véhicules thermiques (ou électriques d'une puissance supérieure à 250W) dans les villes de plus de 50 000 habitants de 9h à 19h (hors samedi, transports en commun, véhicules médicaux, secours et BTP)

Limitation du transport de marchandise à un rayon de 150km. Au delà, il devra se faire par un moyen de fret fluvial, maritime ou ferroviaire

Limitation de la vitesse à 110km/h sur autoroute

Pour les restaurations collectives publiques et privées : limiter à 40% le nombre de repas incluant des protéines animales

Mettre en place le télépéage à 60km/h Afin de limiter les bouchons et redémarrages sur autoroute

Tarifs des péages régulés et uniformisés à 20 centimes/km

Imposer un prix plancher pour les billets d'avion (100€ pour les lignes locales, 200€ pour les lignes Européennes, 400€ hors Europe) Afin de responsabiliser les consommateurs et éviter le dumping des compagnies à bas coût

Suppression des lignes aériennes locales, s'il y a une alternative de 2h30 ou moins en train

Interdiction des pesticides à néonicotinoïdes

Chaque contenant en verre devra être obligatoirement consigné

Interdiction des contenants alimentaires à base de plastique (hors cellophane pour les produits frais)

Obligation de planter des haies d'une hauteur supérieure ou égale à 2m entre chaque parcelle agricole Afin de restaurer la biodiversité et de limiter la propagation des pesticides et des ravageurs

Interdiction totale de l'incinération de déchets verts

Mise en place d'un service de collecte de déchets verts

Prix plancher pour l'achat de matières premières alimentaires Afin de contrer le dumping des pays à bas coût

Limiter l'éclairage public au strict minimum entre 23h et 5h du matin Économies d'énergies, lutte contre la pollution lumineuse

Interdire de l'éclairage des bâtiments professionnels, sauf activité nocturne, et affiches publicitaires entre 23h et 5h du matin Économies d'énergies, lutte contre la pollution lumineuse

Remplacer un lampadaire sur deux par un arbre couvrant Permet de réduire de 2°C à 3°C la température au sol en été

Arborer les places publiques

Obligation d'arborer les parkings nus

Tout travailleur pourra demander jusqu'à 3 jours de télétravail par semaine (si le télétravail est compatible avec ses fonctions)

Investissement dans des lignes de fret ferroviaires

Les nouvelles constructions devront avoir un toit végétalisé

Les nouveaux logements devront être pourvus d'un double circuit d'eau permettant de récupérer une partie de l'eau afin de la réinjecter dans le circuit local Permet de récupérer l'eau non contaminée de la douche, des lavabos et des éviers à destination : de l'arrosage, du remplissage de la cuvette des toilettes ou de ré emploi.

Suppression des quotas des HLM

Toute nouvelle construction sur un terrain naturel (artificialisation des sols) sera soumis à une taxe pour la mairie équivalente à 20% de la valeur finale du bien (terrain + bâti) Afin de responsabiliser les maires vis à vis de l'artificialisation des sols

Taxe sur les piscines de 2000€/an Afin de limiter le volume d'eau perdu inutilement et l'usage massif de sel/chlore

Rétablissement de la taxe d'habitation Afin que chacun participe aux frais de service public de sa commune

Supprimer les avantages fiscaux liés à l'immobilier

Limitation à 20 élèves maximum par classe Car l'éducation est la clé du futur

Suppression des avantages fiscaux supplémentaires à partir de la troisième grossesse Car la population de ne peut pas croître indéfiniment

Suppression de l'impôt sur les héritages, hors forfait pour des héritages > 2M€ Car c'est un impôt injuste

Suppression de l'impôt sur les donations, hors forfait pour les donations > 2M€ Afin de réinjecter l'argent bloqué dans l'économie

Obligation pour la vente à emporter (alimentaire et boisson) d'utiliser des contenants consignés et réutilisables

Mise en places de points de collectes des contenants consignés

Limitation de la publicité audiovisuelle à 10 minutes/heure en une seule coupure maximum (2 pour la radio) Afin de limiter la consommation de masse

Interdiction des panneaux publicitaires vidéo

Bridage du débit des antennes mobiles Afin de limiter la consommation électrique et obliger les concepteurs de site web à les optimiser

Interdiction du transport aérien (commercial) pour les matières végétales et animales Afin de réduire la pollution et la propagation des nuisibles

Suppression pour les entreprises de l’amortissement comptable de l'achat de matériel Afin d'éviter le renouvellement systématique et inutile

Interdiction de construire à moins de 100m du littoral

Augmenter la durée d’indemnité chômage à 3 ans le temps d'assurer la transition Car une partie des emplois actuels ne pourront être ni conservés, ni transformés

Créer un office Européen dédié à la lutte contre les feux de forêt et à la reforestation des zones sinistrées

Créer des camps de vacances accessibles à tous les jeunes jusqu'à 18 ans pour 1€/jour Afin d'offrir des vacances à tout le monde et augmenter la mixité sociale

Légalisation de l'euthanasie pour les patients en phase terminale

Utilisation du surplus d'énergie généré après les pics de de charge afin d'alimenter des mécanismes de génération d'énergies renouvelables (pompage de l'eau, électrolyse...)

Faciliter l'implantation d'éoliennes

Suppression des marchés des matières premières en bourse

Obligation d'émettre les bulletins de paie sous forme électronique, sauf demande expresse de l'employé Pour réduire le nombre d'imprimés

Les programmes scolaires doivent être fixés pour une durée de 5 ans Afin de limiter le renouvellement régulier des manuels

Une demie journée scolaire devra être consacrée par chaque élève à un (ou des) clubs de sport ou culturel, de la primaire à la fin du lycée

Remplacement du défilé national du 14 juillet par des défilés locaux

Mise en place du vote à distance

Interdiction définitive de navigation dans les eaux territoriales pour un armateur coupable d'un dégazement sauvage (en plus de l'amende sine qua non)

Imposer la mise en place d'un système de capture de méthane dans les bâtiments abritant des cheptels de plus de 100 têtes

Limitation des domaines skiable à 25% de la surface totale du massif

Suppression de la retraite présidentielle (hors protection personnelle)

Interdiction des frigos et congélateur ouverts

Limitation du volume sonore des deux roues

Augmentation des effectifs hospitaliers

Limiter la surface de culture du maïs par agriculteur Car le maïs est un très gros consommateur d'eau en été

Auteur :


e-mail* :


Le commentaire :




* Seulement pour être notifié d'une réponse à cet article