Monday, 14 April 2014
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Logo gPass

L'intégration dans la liste des addons officiels de Firefox a été longue et difficile, et après deux versions (depuis la 0.2), gPass a enfin été accepté ! Le tag vient un peu tard puisque cela fait presque un mois qu'il n'y a plus de restrictions sur le site de Mozilla, mais il y a eu quelques petites améliorations concernant le client web. Désormais tout semble stable.

Cette intégration donne une bonne visibilité à l'addon avec une trentaine d'utilisateurs quotidiens (je ne suis pas inclus dans ces statistiques). Si cela peut paraître dérisoire, il n'en reste pas moins mon projet le plus largement déployé ! Bien sûr, c'est un peu frustrant de ne pas savoir où sont les serveurs hôtes et leurs nombres, mais c'est le but ! Ma grande satisfaction est que gPass est utilisé "partout" dans le monde.

À priori il n'y aura pas d'évolutions hors demandes particulières (pas de retours pour le moment) ou compatibilité avec Firefox, car le projet est "fini", c'est à dire qu'il fait ce qu'on lui demande (et il le fait plutôt bien).

Monday, 07 April 2014
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Eskimo Callboy

Eskimo Callboy, c'est la nouvelle étoile montante du metalcore. Le groupe, originaire d'Allemagne, existe depuis 2010, mais explose depuis 2 ans. Eskimo Callboy adopte un style à la fois violent et énergique, tout en intégrant des samples électro voire carrément des passages entiers. Autre particularité : il n'y a pas un, mais deux beugleurschanteurs, dont un qui peut, comme Candice de Eths, passer du saturé au clair, l'autre ne faisant que du saturé, ce qui permet de couvrir tout le spectre et laisse peu de place au vide. Personnellement, je ne suis pas un grand fan des parties en clair comparé à ce qu'on peut trouver chez Maximum The Hormone (la référence ??).

Bury Me In Vegas (2012)

Pochette Bury Me In Vegas

Premier album studio du groupe, deux ans après leur premier EP. Il est assez violent à l'oreille avec peu de constructions originales. Sans être mauvais, il est juste banal, même si Eskimo commence doucement à se trouver son propre style. Le groupe a réalisé deux clips Muffin Purper Gurk et Is Anyone Up ?. Les meilleurs titres sont sûrement "Transilvanian Cunthunger" et "Muffin Purper Gurk", en tout cas, ce sont les plus complets.

We Are The Mess (2014)

Pochette We Are The Mess

Deuxième album studio. Celui-là vaut VRAIMENT le détour. Plus puissant, plus dynamique qu'à Végas, les Eskimos ont trouvé un style qui déchire tout, même si les parties claires ne sont pas terribles (heureusement souvent secondé par un chant saturé du tonnerre). Les parties électro, quant à elles, sont beaucoup mieux intégrées que dans le précédent opus. Cet album est vraiment mâture. Bref, avant de le mettre dans le mange-disque, pensez à bien monter le son à fond !

Après une intro très R'n'B, on attaque les choses sérieuses avec un "We Are The Mess" qui donne le ton : puissant et dynamique. Mais, on n'a pas pour autant encore attaqué le meilleur. Les titres s'enchaînent avec une puissance rare : "Party At The Horror House 2", "Blood Red Lips 1", "Jagger Swagger", tous meilleurs les uns que les autres jusqu'au point d'orgue "Final Dance". On amorce alors la descente avec "Voodoo Circus" et "Broadway's Gonna Kill Us" pour terminer calmement sur une version acoustique de "Never Let You Know" tout aussi sympa que la version brute.

Monday, 31 March 2014
|
Écrit par
Grégory Soutadé

quand je découvre un force close juste apres ma soumission sur le play store // android

Nouvelle section sur le blog : Les joies du code. Pour ceux qui ne connaissent pas, les joies du code (ljdc) est une page Tumblr sur laquelle les gens proposent quotidiennement un gif animé humoristique et une petite phrase en rapport avec les métiers de l'informatique (développeur la plupart du temps).

Nicolas Lecointre (l'auteur) a aussi créé l'équivalent anglais The coding love. Kevin Bironneau, quant à lui, a essayé de lancer Les joies de la fac sur le même modèle, mais avec moins de succès...

Sur mon blog, je ne propose qu'un "Best of" de ce qu'on trouve sur Tumblr. Les phrases ne sont là que pour indication, car le seul critère est que le gif soit drôle ! Ça m'a aussi permis de faire évoluer Dynastie avec l'ajout d'un nouveau générateur (le code est assez simple au final, mais, même pour moi, le manque de doc et de clarté n'est pas évident à gérer... Vive le typage dynamique !!). Bref, vous pouvez visiter mon best of à l'occasion (il n'apparaîtra pas dans les flux RSS et Atom.

Premier jour de production de l'appli

Au détour d'un gif, ljdc m'a permis de découvrir "Police squad!", une vieille micro série (6 épisodes de 24 minutes) des années 80 absolument délirante. Elle est disponible intégralement sur YouTube (en anglais seulement).

PS : Au passage, le code généré pour chaque gif (en grande partie par Tumblr), en plus d'être irrégulier est absolument IMMONDE !

Monday, 24 March 2014
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Un cochon qui mange du popcorn

Un samedi soir, une sortie ciné, une salle sombre, un bon film dans un siège confortable à manger du pop-corn. STOOOOOOOOOOP ! La boîte de pop-corn au cinéma c'est un cliché qui emmerde tout le monde. Alors, certes, quand on va voir un blockbuster où il n'y a pas plus de dix secondes de silence dans tout le film (action oblige), ça passe, mais pour l'ensemble des autres films où une scène de silence peut avoir autant d'importance que l'explosion du World Trade Center (qui a vu Gravity ???), entendre "creck creck creck" est passablement insupportable.

Mais ce n'est pas tout. Outre le désagrément généré par les mangeurs pendant le film, il y a les désagréments générés avant. Un pop-corn, ça colle aux doigts, ça tombe, ça s'écrase, ça se colle sur le sol et les sièges. Idem pour la boisson qui l'accompagne, parce que, ne nous voilons pas la face, le pop-corn en soit c'est fade. Il faut donc l'agrémenter (au choix) de sel, de sucre, de caramel, de chocolat, ce qui donne ... soif.

Pire encore : toutes ces sucreries font monter la note (parking, essence, péage, place de ciné, forfait 3D, lunettes 3D, pop-corn, boissons...), 20€ par personne pour voir UN film, ça commence à faire cher... À ce propos : cinéma != pathé. Hormis les gros films d'action qui nécessitent des infrastructures à la pointe, il y a plein de petits cinémas qui projettent l'ensemble des sorties nationales (et même plus) pour un tarif inférieur aux prix exorbitants des multiplex. Et, pour les plus courageux, le prix des places peut être divisé par deux pour les projections en dehors des horaires de grande affluence (notamment le week-end en matinée).

Bref, à tous ceux qui prennent du pop-corn au cinéma : RESTEZ CHEZ VOUS !