Reality

Tuesday, 22 August 2023
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Affiche Reality

Vous rentrez des courses en fin d'après-midi, une journée plutôt normale. Au moment de descendre de la voiture, un homme tape à la vitre, il est accompagné. Il s'agit de deux agents du FBI, ils sont munis d'un mandat de perquisition. L'histoire que vous allez voir n'est autre que la transcription verbatim du dictaphone de cette perquisition. Il s'agit de l'histoire vrai qui est arrivée à Reality Leigh Winner, 26 ans, en juin 2017. Ex agent de l'US Air Force, elle est soupçonnée d'avoir imprimé des documents classés Secret Défense.

Le scénario était donc écrit à 90% pour le premier long métrage de Kristina Satter (dont elle avait déjà dirigé l'adaptation au théâtre). Pour autant, il a fallu re créer toute une atmosphère qui n'est pas décrite sur une simple bande son et se contraindre au cadre serré d'un texte déjà établi. Re créer une atmosphère étouffante, où la pression monte crescendo. Vérité, mensonge, qui sait quoi ? qui bluffe ? Que dire ? Qu'omettre ? Chaque mot, chaque intonation, chaque silence est une tentative de manipulation. La réalisatrice signe ainsi un huis clos à la fois minimaliste et étonnant, qui casse les codes. Cette réussite s'appuie également sur les superbes prestations des trois acteurs principaux, à savoir Sydney Sweeney, Josh Hamilton et Marchant Davis, car il faut savoir trouver les ressources pour jouer le même sentiment sur l'entièreté du film, en augmentant progressivement l'intensité, en allant râcler de plus en plus profondément l'âme de cette jeune femme.

Jour de canicule

Tuesday, 22 August 2023
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Nouvelle semaine de canicule en perspective dans une bonne moitié Sud de la France : des températures en pic entre 35°C et 42°C et des nuits chaudes (21°C - 26°C). Le phénomène se produit désormais tous les 2 ans, nous sommes donc dans une année "tranquille", la partie Nord ayant été arrosée durant tout l'été (et non ce n'est pas une bonne nouvelle pour les cultures qui ont besoin d'eau au printemps et de soleil en été, et non pas l'inverse). Ironiquement, dans quelques années nous regretterons ces températures "clémentes". Le phénomène étant assez simple, vu que les pôles se réchauffent, ils ne sont plus en mesure de contenir l'air chaud venant du Sud (notamment du nord de l'Afrique et du Moyen Orient). L'air étant plus chaud partout et dans toutes les couches de l'atmosphère, il se produit donc un phénomène d'anticyclone ("dôme de chaleur"), une sorte de bulle d'air chaud qui se déplace sans pouvoir "éclater", et qui peut provoquer des orages violents quand elle rencontre une autre masse d'air.

Bref, le phénomène commence a être connu du grand public et les politiques "canicules" sont devenues monnaie courante : rester dans une endroit frais (de préférence en limitant les ouvertures de l'habitation), éviter les déplacements et activités physiques, éviter d'utiliser des appareils chauffants, se rafraîchir : ventilateur (attention car il peut assécher l'air) ou climatisation (histoire de chauffer encore plus l'atmosphère extérieure) et surtout : s'hydrater régulièrement ! On notera également que la faune et la flore ne disposent ni de ventilateur, ni de climatisation, ni d'eau courante...

Pour s'hydrater et se désaltérer de manière la plus efficace, il faut boire de l'eau fraîche. Les autres boissons ne désaltèrent pas aussi bien, particulièrement si elles contiennent du sucre (le sucre appelle le sucre). En tant qu'amateur de thé, surtout celui du matin, je trouve qu'il est pénible d'ingurgiter une boisson chaude quand il faut déjà 30°C à 8h. La solution semble pourtant évidente : le thé glacé (que l'on peut consommer jusque dans l'après-midi). Pour se faire, oubliez les préparations du commerce souvent sucrées. La recette étant enfantine : il faut remplir un grand saladier d'eau, ajouter du thé (blanc ou vert de préférence) aromatisé (la dose varie selon ses goûts), laisser infuser 2h au frais avant de filtrer puis remettre au frais pendant 2h. On en prépare donc une grande quantité à l'avance car il se conserve parfaitement plusieurs jours au réfrigérateur, même s'il gagne un peu en amertume avec le temps. L'infusion à froid permet justement de limiter l'amertume. Le choix du thé est primordial. Celui en sachet/mousseline va infuser rapidement, on privilégiera plutôt un thé de qualité avec des feuilles entières (valable pour la méthode traditionnelle). Pour les amateurs de café, il est également possible de réaliser des infusions à froid (cold brew coffee en Anglais). Certes, au réveil, une boisson chaude sera beaucoup plus ronde en bouche, mais il faut savoir s'adapter...

Libgourou v0.8.2

Sunday, 20 August 2023
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Reminder : Libgourou is a free ADEPT protocol implementation (ePub DRM management from Adobe) that helps download ACSM files on Linux system (and remove DRM).

Libgourou v0.8.2 is now out ! Few changes since v0.8.1 :

  • libgen.h missing
  • Makefile updates (GCC 13 compilation, PREFIX and DESTDIR variable management)
  • Bugfix : hexadecimal strings were not decrypted in PDF (can be used for table of content)

What's interesting is that all errors/fix has been reported by libgourou users. I specially want to thanks Berwyn H. for his kind donation !

You can find source code and binaries in my forge

Treize ans !

Friday, 04 August 2023
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Une nouvelle année "bloguesque" s'achève, pour laisser place inlassablement à la suivante ! Si on jette un rapide coup d’œil aux statistiques, il s'agit d'une des meilleures saisons avec la rédaction de 34 articles (notamment grâce à une période septembre-avril particulièrement prolifique), une fréquentation en hausse (merci libgourou et ses 1000 téléchargements en 6 mois pour la version 0.8.1), et un énorme travail fait sur mon moteur de statistiques IWLA dans sa version 0.6. La mise en place de l'accès IPv6 sur le serveur fut une autre étape importante. Malgré pas mal de complications au début (notamment à cause de la configuration de la box), le résultat est désormais plutôt stable. Je note environ 30% des connexions qui se font en IPv6. Cette année marque également une première collaboration avec le site Athlé expliqué pour lequel j'ai rédigé un article. D'un point personnel plus personnel, j'ai enfin atteint mon objectif sur le parcours d'Odyssea grâce à une grosse préparation estivale. Performance que j'ai pu mettre à contribution durant le reste de la saison. Malheureusement, les bonnes performances et les entraînements soutenus m'ont mis dans une position mentale où je me suis caché le fait que le manque criant de récupération était en train de générer beaucoup de dégâts. Une séance trop appuyée de tag rugby a fini d'achever le travail et je me suis rendu compte trop tard que mon corps était en grande souffrance. Après 2 mois de coupure, la reprise est difficile, avec encore des douleurs résiduelles, une chaleur extérieure qui n'aide pas et mon double COVID (deux fois 10 jours), dont il reste encore quelques séquelles respiratoires. D'où l'importance de rester jeune !

Autour de nous, le monde a changé. On pourrait parler d'anecdote, mais l'arrivée de chatGPT est une réelle révolution (et encore, nous n'en somme qu'au début) qu'il va falloir désormais intégrer dans notre vie quotidienne. Je doute qu'il remplace complètement l'humain dans la plupart des domaines. Pour autant, il faut rester attentif à son évolution. La guerre également, revenue sur le continent Européen après presque 80 ans de calme et dont l'issue est toujours incertaine. C'est en entendant la Marseillaise le 14 juillet que j'ai pleinement ressenti la chance que nous avions de vivre dans un pays libre et dont l'état garanti la sécurité de ses concitoyens. Bien sûr, rien n'est parfait. La preuve en est avec la mort de Nahel Merzouk qui a mit le feu à des banlieues depuis longtemps en surchauffe. Bien sûr, nous n'avons pas toutes les libertés que nous pourrions espérer et il faut se battre continuellement pour ne pas tomber dans les pièges que tendent les personnes au pouvoir (notamment le contrôle de plus en plus automatisé des individus). Mais notre situation est très confortable comparé à ce qui se fait ailleurs dans le monde. L'Ukraine donc, qui après avoir prouvé sa bravoure aux yeux du monde, reçoit un appui logistique de plus en plus important. Le peuple Ukrainien pour qui l'expression "se battre pour la liberté" n'est pas que des mots. On pourrait bien sûr être choqué de voir tant d'argent dépensé en armement alors qu'il y a autant à faire ailleurs, mais force est de constater que tous les dirigeants du monde ne sont pas vraiment pacifistes (et que le matériel militaire est exagérément cher). Force est de constater qu'il peut rapidement y avoir un déséquilibre lorsqu'une bande d'hommes se procure des armes et le pouvoir qui va avec. Dans ce cas, il vaut mieux être du bon côté. L'Afrique en est le triste exemple, avec ses nombreuses milices (voir carrément des armées institutionnelles) dont le groupe russe Wagner, qui profitent allègrement de leur pouvoir pour faire régner la terreur. Mais l'Afrique n'est pas notre guerre, tout comme le l'Ukraine n'intéresse pas les nations non Occidentales. Il ne reste qu'à espérer une chute en cascade des positions russes. Aujourd'hui, il ne reste plus grand chose des troupes professionnelles qui ont donné l'assaut un an plus tôt. Les positions ne sont tenues que parce-que le terrain est largement miné et l'ennemi supérieur en nombre. L'armée russe n'est plus qu'une chimère qui pourrait se faire balayer en moins d'une semaine par ses voisins, si et seulement si, elle ne possédait pas de missiles balistiques à tête nucléaire ainsi qu'une solide alliance avec ses voisins tout autant autocratiques. Ce ne sont pas des amis, mais ils ont un adversaire commun... Et Vladimir Poutine de sacrifier l'avenir de son peuple et du peuple Ukrainien dans une guerre aussi inutile que son ego est grand. Dans la série des mauvaises nouvelles, après l'Australie en 2020, la France l'année dernière, c'est au tour du Canada de voir ses forêts partir en fumées (12 000 000 d'hectares). Est-ce un tournant pour une prise de conscience collective ? Pas sûr quand ont sait que le parlement Européen, grâce à une coalition droite - extrême droite (largement influencée par les lobbys, dont la FNSEA), a complètement dénaturé la proposition de loi Européenne visant à la restauration de 20% des espaces naturels...

Bref, le monde va mal, mais heureusement il reste du Gin Tonic ! Ainsi, l'opération Narcisse est reconduite. Pour rappel, il s'agit de s'inscrire par mail ou par commentaire afin de partager un repas ensemble (après tirage au sort selon le nombre de participants), et pouvoir discuter de choses à d'autres. La période d'inscription est valable jusqu'à fin septembre 2023.

Statistiques 2022/2023

Nombre d'articles publiés Visites Données envoyées Pages affichées Trafic par domaine Systèmes d'exploitation

Top 10 :

Un top 10 qui représente 54,5% du trafic total du blog. La moyenne quotidienne (tous sites confondus) s'établit à 43 visites/jour.

Blockbusters

Sunday, 23 July 2023
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Affiche Blockbusters

Suite à un problème réseau, j'ai dû effectuer de nombreux déplacements assez loin de chez moi et ainsi pu goûter aux joies de l'autoroute le matin. Certes, faire une heure de trajet est quelque chose de tout à fait banal pour les gens de la capitale... Je considère plutôt qu'il s'agit d'une perte de temps et d'énergie considérable. Ce sont des modèles de société que l'on a ainsi construit parce que désormais "nous pouvons le faire". Bref, le retour par les petites routes de "montagne" était malgré tout beaucoup plus agréable. Pas de bouchon, un paysage plus sympa et quelques degrés de gagnés en ces temps caniculaires. Mais pas que ! Le retour était accompagné par deux événements majeurs : l'arrivée de l'étape du tour avec des commentaires vibrants sur RMC, et surtout l'émission Blockbusters présentée sur France Inter par Frédérick Sigrist !

Je connaissais cette émission estivale depuis de nombreuses années mais, télétravail oblige, je n'avais plus forcément la radio allumée sur le créneau 17h-18h. Le principe est de discuter avec trois invités d'une œuvre ou d'un auteur/autrice de la (pop) culture. Il peut s'agir d'un film, d'un animé, d'un manga, d'un jeu vidéo, d'un livre, d'un artiste, d'une série, d'un personnage... Qu'ils soient anciens (Frankenstein), jusqu'aux dernières sorties (Fast and Furious). Naturellement, on aurait vite fait de couper le poste lorsque l'on tombe sur un sujet qui ne nous intéresse pas. Pourtant, la grande force de l'émission est de faire parler des gens passionnés (tout comme l'est Frédérick) et qui sont donc passionnant à écouter. Un peu comme l'est un professeur qui arrive à transmettre sa passion à ses élèves sur des matières qui les intéresse peu. Cette passion suscite donc autant la curiosité de l'auditeur qu'elle n'apporte des détails croustillants sur les œuvres en question. Pour ceux qui souhaitent un séance de rattrapage, tous les podcasts sont disponibles sur la page de France Inter.

Bien sûr, le paysage radiophonique ne se limite pas à ces deux seules stations, ni à ces deux seules émissions. Il en existe une multitude tout aussi intéressantes. On pourra d'ailleurs saluer la qualité générale de nos antennes qui font un travail journalistique de grande qualité. Ne pèche que le côté musical qui est relativement uniforme et standardisé. D'une manière générale, j'ai toujours été fasciné par le phénomène de la radio : la capacité de porter sa voix à des centaines de kilomètres. C'est un média qui peut paraître désuet car à sens unique et dénué d'images, il n'en reste pas moins écouté par des millions de personnes qui patientent plus ou moins tranquillement dans les transports (mais pas que). On voit d'ailleurs ré apparaître les formats audio, avec une popularité renaissante des podcasts et des livres audio. Plus forcément pour le média radio, mais plutôt pour le média Internet. Renaissance, car avant l'ère du haut débit, il fallait compter les méga octets que l'on pouvait utiliser en un temps raisonnable. Cette limitation a conduit nombre de créateurs à réaliser des mini séries de très bonne facture, dont la plus populaire doit être "Le Donjon de Naheulbeuk". Personnellement j'ai préféré la saga Banal Fantasy de Durendal, même si le maître absolu de l'humour et du calembour reste François Pérusse avec sa série des "2 minutes du peuple" (format radiophonique).