Informatique
Sunday, 27 November 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Honte à moi de ne pas l'avoir annoncé plus tôt, mais cette année (comme depuis 6 ans maintenant), se sont déroulées les JM2L (Journées Méditerranéennes du Logiciel Libre). C'est une sorte de congrès destiné à présenter le logiciel libre, ouvert à tous et entièrement gratuit (le petit-déjeuner et l'apéro ont même été offert par l'hôte des JM2L : l'école Polytech'Nice Sophia Antipolis).

L'événement se déroule sur deux jours : le vendredi après midi et le samedi (toute la journée), on aura donc l'occasion de :

  • Discuter avec des gens
  • Assister à des conférences sur des sujets à la fois techniques, créatifs, associatifs...
  • Manipuler grâce à des ateliers logiciels
  • Installer un système libre (GNU/Linux, *BSD) sur son ordinateur (Install party) ou voir des démonstrations


Et tout cela dans la bonne humeur ! Pour les retardataires, des vidéos des conférences seront bientôt disponibles sur le site des JM2L.

* Avis personnel *
Cette année c'était un grand cru ! Les conférences présentées ne sont pas d'un niveau technique très élevé, mais le gros point important est que, malgré une fréquentation plutôt moyenne, les JM2L ont réussies à attirer un public assez hétérogène (pas seulement des informaticiens). L'autre gros point est la diversité des sujets abordés (qui représente la richesse du monde du libre). Les plus marquants restent pour moi : le projet OLPC, le projet plume, la musique dans le libre et surtout, surtout l'atelier "L'informatique sans les yeux" de Jean-Philippe Mengual.

Les conférences/ateliers plus techniques auxquelles j'ai pu assister :

  • De MeeGo à Tizen en passant par Mer
  • Une très intéressante conférence sur OCaml (par Édouard Evangelisti)
  • Une autre présentation intéressante sur les *BSD (dommage que nous n'ayons pas eu plus de temps)
  • Atelier sur l'installation d'un BSD (station Sun, PC, GuruPlug)
  • Atelier "L'informatique sans les yeux"
  • Atelier sur Plan9 (manque de temps également)


Les présentations sont généralement faites par des membres de la communauté (tous sont bénévoles), ce qui les rend passionnantes et permet d'échanger assez facilement. J'ai ainsi pu apprendre que BSD a été porté sur le GuruPlug, le gros du travail a été effectué depuis l'année dernière.

Il n'y a plus qu'à attendre l'année prochaine pour une nouvelle édition !



PS : Pour ceux qui sont intéressés, il y a plein d'autres événements de ce type partout en France (voir Linux Azur et Linuxfr).

Saturday, 19 November 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Petite astuce qui tombe presque sous le sens pour ceux qui connaissent déjà lame, mais qui peut être utile pour les autres.
Aujourd'hui j'ai miraculeusement retrouvé des ressources du groupe Haute Couture Records (merci Google). Néanmoins les mp3 étaient mal formés (ça saute de temps en temps), ce qui est assez désagréable.

L'astuce consiste à ré encoder le fichier via lame pour supprimer les erreurs :

lame --mp3input file_in.mp3 file_out.mp3

Des options sont disponibles pour modifier le bitrate (man lame).

Tout n'est pas parfais (parfois il échoue), mais c'est mieux que rien.

 

Saturday, 15 October 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Denis Ritchie

Avec tout le tapage médiatique autour de Steve Jobs, le décès de Dennis Ritchie, à 70 ans, est passé quasiment inaperçu...

Et pourtant Dennis Ritchie n'était autre que le créateur du langage C (dont dérive le C++, l'Objective C, le Java...) ainsi que le co-inventeur (avec Ken Thompson) d'UNIX : système d'exploitation qui a servi de base à de nombreux autres tels que : *BSD, HP-UX, AIX, Solaris et surtout ... Linux !

Bref, loin du bling bling d'Apple et des technologies ultra hypes (web, managée, i*), c'est un des pères fondateurs de l'informatique qui s'est éteint en silence. Rendons lui hommage, car sans Dennis Ritchie, l'informatique ne serait sûrement pas ce qu'elle est aujourd'hui.

Monday, 03 October 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Mise à jour du serveur X.org et donc ... problèmes avec les drivers NVIDIA. Le fichier de log /var/log/Xorg.0.log nous indique un changement de version d'ABI du serveur X. Si la dernière version des pilotes (NVIDIA-Linux-x86_64-280.13) supporte la compilation sous Linux 3.0, ils n'ont pas encore pris en compte ce changement d'ABI (c'est peut être en cours de test).

[    48.968] (II) Loading /usr/lib/xorg/modules/drivers/nvidia_drv.so
[    48.968] (II) Module nvidia: vendor="NVIDIA Corporation"
[    48.968]    compiled for 4.0.2, module version = 1.0.0
[    48.968]    Module class: X.Org Video Driver
[    48.969] ================ WARNING WARNING WARNING WARNING ================
[    48.969] This server has a video driver ABI version of 11.0 that this
driver does not officially support.  Please check
http://www.nvidia.com/ for driver updates or downgrade to an X
server with a supported driver ABI.
[    48.969] =================================================================
[    48.969] (EE) NVIDIA: Use the -ignoreABI option to override this check.
[    48.969] (II) UnloadModule: "nvidia"
[    48.969] (II) Unloading nvidia
[    48.969] (EE) Failed to load module "nvidia" (module requirement mismatch, 0)
[    48.969] (EE) No drivers available.

La solution temporaire, mais fonctionnelle, (les deux version étant assez proche pour tenter cette manip) est d'ignorer la vérification de la version d'ABI lors du lancement du serveur X. Pour cela il faut éditer le fichier /etc/X11/xorg.conf :

Section "ServerFlags"
Option  "IgnoreABI" "True"
EndSection
Wednesday, 21 September 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

MAJ du script ici

J'aime bien suivre au jour le jour les statistiques du blog, ça fait passer 5 minutes et parfois cela permet de mieux répondre aux attentes des internautes (quand un mot clé revient régulièrement, mais que l'article proposé ne répond pas forcément à la question). À ce propos mes stats ont été divisés par 2 ou 3 depuis septembre ... Bref elles sont générées via AWStats. Il est un peu lent, mais quand on y est habitué on en tire plein d'informations intéressantes. Le problème principal d'AWStats est qu'il n'est composé que d'un seul fichier PERL de 20 000 lignes, ce qui le rend relativement indigeste et difficile à manipuler pour un néophyte.

L'objectif du jour est d'obtenir les nouvelles phrases clé par rapport à la dernière mise à jour. Pour cela j'ai réalisé un petit script PHP qui va brutalement analyser la sortie HTML d'AWStats et afficher dans un tableau : les nouvelles lignes en vert, les lignes mises à jour en jaune et les lignes supprimées en rouge. Le script est basique, il n'y a pas de gestion de date (si on rafraîchit deux fois dans la même journée), mais fonctionne plutôt bien.

Le script est disponible ici