Archives 2011
Saturday, 29 October 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Téhéran, 1958, Nasser Ali, un des plus grands violonistes de son temps, décide de mourir après que son violon se soit brisé. Raconté comme un conte Perse, on découvre peu à peu les raisons qui ont amené à ce drame, le passé, le présent, le futur des protagonistes. La réalisation est bonne, mais le concept de conte n'est pas poussé jusqu'au bout et parfois on se perd un peu dans l'histoire. Les illustrations qui parsèment le film sont une très bonne idée et viennent renforcer la partie "magique" de l'oeuvre. Malgré la partie du milieu où on s'ennuie un peu, "Poulet aux prunes" est un très bon drame, avec un début et une fin superbe.

Tuesday, 18 October 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

"The Artist" retrace l'histoire d'une star du cinéma muet qui se voit licencié et ruiné lorsque la parole débarque à Hollywood au milieu des années 30. Dans le rôle de Georges Valentin, Jean Dujardin, qui a reçu le prix de l'interprétation masculine au festival de Cannes 2011, ainsi que Bérénice Bejo qui a déjà tourné avec lui dans le premier épisode d'OSS 117.

Le réalisateur Michel Hazanavicius, que Dujardin connait bien puisqu'il est aussi le réalisateur des deux épisodes d'OSS 117, nous plonge dans un style rétro, totalement en noir et blanc et muet. Il y a néanmoins une touche assez moderne avec plusieurs plans originaux, quelques effets intéressants et une lumière beaucoup plus propre que ce qui pouvait se faire à l'époque. On se retrouve bercé tout au long de la séance par une musique qui, si elle n'est pas exceptionnelle, couvre assez bien le fond de l'histoire. Les quelques blancs deviennent alors très intenses. Il faut saluer non seulement Jean Dujardin, mais aussi Bérénice Bejo pour leurs remarquable prestation et tout particulièrement lors de la dernière scène.

C'est donc, au-delà de l'histoire qui pourra paraître basique, une belle expérience cinématographique et un bel hommage aux films des années 30 (Chaplin en tête). Attention toutefois, Les amateurs d'action seront déçus.

Saturday, 15 October 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Denis Ritchie

Avec tout le tapage médiatique autour de Steve Jobs, le décès de Dennis Ritchie, à 70 ans, est passé quasiment inaperçu...

Et pourtant Dennis Ritchie n'était autre que le créateur du langage C (dont dérive le C++, l'Objective C, le Java...) ainsi que le co-inventeur (avec Ken Thompson) d'UNIX : système d'exploitation qui a servi de base à de nombreux autres tels que : *BSD, HP-UX, AIX, Solaris et surtout ... Linux !

Bref, loin du bling bling d'Apple et des technologies ultra hypes (web, managée, i*), c'est un des pères fondateurs de l'informatique qui s'est éteint en silence. Rendons lui hommage, car sans Dennis Ritchie, l'informatique ne serait sûrement pas ce qu'elle est aujourd'hui.

Monday, 03 October 2011
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Mise à jour du serveur X.org et donc ... problèmes avec les drivers NVIDIA. Le fichier de log /var/log/Xorg.0.log nous indique un changement de version d'ABI du serveur X. Si la dernière version des pilotes (NVIDIA-Linux-x86_64-280.13) supporte la compilation sous Linux 3.0, ils n'ont pas encore pris en compte ce changement d'ABI (c'est peut être en cours de test).

[    48.968] (II) Loading /usr/lib/xorg/modules/drivers/nvidia_drv.so
[    48.968] (II) Module nvidia: vendor="NVIDIA Corporation"
[    48.968]    compiled for 4.0.2, module version = 1.0.0
[    48.968]    Module class: X.Org Video Driver
[    48.969] ================ WARNING WARNING WARNING WARNING ================
[    48.969] This server has a video driver ABI version of 11.0 that this
driver does not officially support.  Please check
http://www.nvidia.com/ for driver updates or downgrade to an X
server with a supported driver ABI.
[    48.969] =================================================================
[    48.969] (EE) NVIDIA: Use the -ignoreABI option to override this check.
[    48.969] (II) UnloadModule: "nvidia"
[    48.969] (II) Unloading nvidia
[    48.969] (EE) Failed to load module "nvidia" (module requirement mismatch, 0)
[    48.969] (EE) No drivers available.

La solution temporaire, mais fonctionnelle, (les deux version étant assez proche pour tenter cette manip) est d'ignorer la vérification de la version d'ABI lors du lancement du serveur X. Pour cela il faut éditer le fichier /etc/X11/xorg.conf :

Section "ServerFlags"
Option  "IgnoreABI" "True"
EndSection