Articles
Tuesday, 13 May 2014
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Logo Gandi

J'avais déjà parlé de Gandi il y a un an quand l'alimentation du serveur a lâchée. Gandi est un des premiers bureau d'enregistrement de nom de domaine (registrar) qui officie depuis maintenant 15 ans sur Internet. Un bureau d'enregistrement est chargé de tenir à jour le registre des noms de domaines et de leurs propriétaires. Par exemple, j'ai achetéloué le nom de domaine "soutade.fr" pour un an (avec reconduction automatique). Je me suis donc inscrit dans le registre de Gandi et paye chaque année ma redevance. Chaque bureau a sa propre politique tarifaire, et chaque extension (ie .fr, .com, .net ...) a ses propres restrictions. Pour le .fr, il faut être un particulier ou une société établit en Union Européenne. Gandi offre aussi des services "dans les nuages" (cloud), SSL, ainsi que des services d'hébergement.

Qu'est ce qui différencie Gandi des autres prestataires de l'Internet ? Sa philosophie. Ils ne pratiquent pas de politique tarifaire agressive, n'ont pas de DynDNS, moins d'options que leurs concurrents. Pourtant, c'est une entreprise humaine et citoyenne. L'entreprise est à taille humaine (< 100 salariés) et citoyenne car elle soutient (financement, administratif, hébergement...) des projets libres qui font (ou non) l'Internet.

Cette année, Gandi propose une initiative intéressante. En plus des traditionnels t-shirts Gandi, il est possible de commander des t-shirts portant le logo du projet soutenu (série limitée jusqu'au 31 mai 2014 uniquement !), les bénéfices sont intégralement reversés. Il faut bien l'avouer : le choix des couleurs et du design, passé l'univers du geek troglodyte, tire vraiment sur le moche. Mais c'est l'occasion de soutenir un ou des projets qui vous tiennent aussi à coeur (CC, WWF et Canard PC sont pour leurs parts très réussi).

EDIT: L'opération est prolongée jusqu'en juin 2014, profitez-en !

T-Shirts Gandi

Saturday, 10 May 2014
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Affiche expo roses 2014

Comme chaque année, c'est l'expo roses à Grasse. Pour l'occasion, la capitale mondiale du parfum se pare de pétales. Sur la place Honoré Cresp trône le chapiteau avec l'exposition (voir photos ci-dessous). À l'extérieur des artisans et des roseraies exposent leurs produits. Hélàs, cette année, la villa Fragonnard est fermée, ainsi que le palais des congrès. C'est aussi l'occasion pour ceux qui n'y sont jamais allés de visiter le vieux Grasse et les parfumeries alentour.

Rose rouge Rose rouge zoom

Rose rose Rose blanche avec liseret rouge

Rose saumon Bouquet roses saumon

Rose blanche Bouquet roses blanches avec liseret rouge

Bouquet roses blanches Rose blanche zoom

Rose blanche avec liseret rouge zoom Bouquet multiples roses

Bouquet roses blanches Rose blanche zoom

Bouquet roses oranges

Wednesday, 19 March 2014
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Printemps Musical 2014

Les inscriptions pour le tremplin jeunes sont ouvertes jusqu'au 18 avril. À gagner (pour les moins de 25 ans) : l'enregistrement d'une maquette en studio. Plus d'informations sur le sur de l'OMAJ.

Le festival de Cannes, le manque de communication, le temps incertain, la fraîcheur, la déception des éditions précédentes ? Peu de monde s'est déplacé pour ce 18ème festival qui regorgeait pourtant de plein de bonnes surprises, surtout en première partie.

Saturday, 04 January 2014
|
Écrit par
Grégory Soutadé

Ventoline

Régulièrement il m'arrive avant d'aller me coucher de penser à une chose à faire le lendemain. La méthode classique pour s'en souvenir est de le noter sur un bout de papier. Les plus modernes utiliseront leur smartphone. À ce propos, l'application de prise de note Google Keep est vraiment géniale de par son ergonomie et sa simplicité (il n'est même pas besoin d'activer la synchronisation !). Hélas, les choses se compliquent quand on se réveille dans la nuit et qu'on doit réaliser la même manipulation (qui a envie d'allumer une lumière violente à 3h du matin ??).

Au lieu d'utiliser ces techniques "traditionnelles" de notation, j'adopte le système du symbole. Il s'agit ici de mettre un objet (le symbole) dans une certaine position et de lui associer une idée. Ainsi le lendemain, à la vue de l'objet, on fait l'association inverse avec l'idée de la veille. On peut bien sûr associer plusieurs idées à l'objet.

Alors pourquoi la ventoline ? Bien que je n'en ai quasiment plus besoin, j'ai toujours mon spray de ventoline sur la table de chevet. Sa position normale est couché et, lorsque je dois me souvenir de quelque chose, je la mets en position debout (et retourné). C'est pratique car on la remarque immédiatement le lendemain !

Friday, 01 November 2013
|
Écrit par
Grégory Soutadé

La bière, le tabac, le timbre, pourquoi pas le café, le déca, le sel, le sucre, le poivre, l'eau, le vin, j'ai même envie de taxer l'heure d'hiver

Tradition semestrielle depuis 1916, le changement d'heure est aussi synonyme de changement de saison. Si en été on "perd" une heure de sommeil, c'est surtout pour pouvoir profiter plus longtemps du soleil en soirée, tandis que l'heure gagnée 6 mois plus tard signifie le retour en période hivernale.

Historiquement, il s'agit de faire des économies : on consomme plus d'énergie le soir que le matin. Néanmoins, le changement d'heure apporte son lot d'inconvénients. Sur la santé d'abord. Les rythmes biologiques doivent être décalés. Si un adulte est en mesure de le comprendre et de le compenser rapidement, ce n'est pas le cas pour les enfants, les personnes âgées, les animaux et, dans une moindre mesure, les plantes. Le changement brusque de lumière le matin et le soir affecte aussi indirectement le moral des personnes. À cela s'ajoute les petits problèmes liés au non changement d'heure (un feu rouge mal réglé, un retard au travail, un bus qui ne passe pas...).

Les partisans avancent un gain d'énergie non négligeable. Si les opposants réfutent ces arguments et ne montrent que les inconvénients (pesants pour la population), c'est en tout cas d'un calcul complexe avec de multiples facteurs et surtout, qui évolue en fonction du temps et des technologies. En France, l'activité sociale se situe dans la tranche juste après les horaires de bureau (17h - 21h) et il est bien agréable de pouvoir profiter d'un peu de lumière après la journée de travail, tandis que, jusqu'à 8h il n'est pas utile (pour la majorité) que le soleil soit levé. Donc, plutôt que d'avoir à trancher entre oui et non, il serait pleut être plus judicieux de prendre le meilleur des deux mondes.

En effet, si l'on restait toute l'année en heure d'été, on pourrait à la fois gagner sur le domaine de l'énergie tout en profitant d'encore un peu de soleil à l'approche de l'hiver. Le tout, sans avoir à subir un décalage semestriel ! Plusieurs pays comme l'Islande, la Russie et la Biélorussie ont déjà recours à ce mécanisme.

Bien sûr, en tant qu'égoïste, cela profiterait surtout au sud puisque le soleil se couche plus tôt, mais se lève aussi plus tôt ! En effet, rester à l'heure d'été à [Paris](https://ptaff.ca/soleil/?l1pays=France&l1etat=Paris&l1ville=Paris&l2pays=&l2etat=&l1cityname=Paris%2C+Paris%2C+France&l1ltd=48&l1ltm=51&l1lts=0&l1ltx=N&l1lgd=2&l1lgm=19&l1lgs=59&l1lgx=E&l1tz=1.0&l1dst=EU&l2cityname=&l2ltd=&l2ltm=&l2lts=&l2ltx=N&l2lgd=&l2lgm=&l2lgs=&l2lgx=E&l2tz=0&l2dst=&year=2015&month=10&day=28&lang=fr_CA&go=Voir+le+graphe!) ferait que le soleil ne se lèverait pas avant 9h pendant deux mois ! Il faudrait aussi que tous les pays Européens adoptent cette réforme afin de ne pas trop pénaliser les économies.